Suicide des femmes : l'étude qui accable l'Inde

Par LePoint.fr

En Inde, le suicide touche particulièrement les femmes mariées de moins de 35 ans.

40 % des femmes qui se suicident sont indiennes. Un chiffre qui révèle la terrible condition féminine du sous-continent.

Le chiffre est alarmant. Une récente étude de la revue scientifique Lancet révèle que, dans le monde, 40 % des suicides touchent des Indiennes, rapporte the Guardian. Bien que le taux de suicide des femmes ait baissé dans le pays depuis les années 1990, il demeure extrêmement élevé. « Ça montre que les Indiennes font face à de véritables difficultés », déplore Poonam Muttreja, directrice générale de l'association Population Foundation of India. Les chercheurs soulignent qu'en Inde, le suicide touche particulièrement les femmes mariées de moins de 35 ans.


Le phénomène serait également dû aux mariages forcés. Pour cause, près d'une Indienne sur cinq est mariée de force avant l'âge de 15 ans. « Nos normes sociales sont très régressives », explique Poonam Muttreja. Des études indiquent que 62 % des Indiennes ne trouvent pas les violences conjugales anormales. D'autres facteurs, tels que les grossesses précoces et le manque d'indépendance financière, contribuent au taux de suicide chez les femmes. Les auteurs de l'étude soulignent toutefois que le chiffre doit être revu à la hausse, après la dépénalisation du suicide en avril dernier.


Retrouvez cet article sur LePoint.fr