Suez et Veolia : une bataille autour de l’eau

De l’autre côté de nos robinets se déroule un affrontement entre deux mastodontes de la distribution d’eau. Une vraie bataille navale oppose Veolia et son concurrent Suez. Mais quelles sont les raisons de cette guerre ouverte ? À la conquête de nouveaux marchés, Veolia a d’abord racheté 29,9% des parts de son concurrent. Pour obtenir le reste, Veolia passe à l’offensive avec une Offre Publique d’Achat, ou OPA. Le géant de l’eau et du traitement des déchets met sur la table 7,9 milliards d'euros pour avaler définitivement son concurrent en rachetant ses parts. Suez ne se laisse pas faire Mais Suez ne compte pas se laisser faire. Outrée par ce déchirement, la justice et le gouvernement agitent le drapeau blanc. Veolia tient à ce rachat, car en avalant Suez, il deviendrait un poids lourd du secteur, un champion français capable d’investissements plus importants et de concurrencer les groupes étrangers.