Suez conteste la validité du dépôt de l’OPA de Veolia

Source AFP
·1 min de lecture
Veolia a formellement déposé lundi à 7 heures son offre auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), affirmant n'avoir reçu avis de la décision de justice qu'à... 7 h 23 (illustration).
Veolia a formellement déposé lundi à 7 heures son offre auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), affirmant n'avoir reçu avis de la décision de justice qu'à... 7 h 23 (illustration).

Le géant français de l'eau et des déchets Suez a contesté lundi 8 février la validité légale du dépôt de l'OPA hostile de son concurrent Veolia, qui a enterré sa promesse initiale d'un rachat amical dans le but de créer, coûte que coûte, un grand groupe. La guerre ouverte entre les deux groupes a déclenché la colère du ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, qui a annoncé que le gendarme de la Bourse allait être saisi.

Le président de Suez, Philippe Varin, persiste à espérer une « solution négociée ». « Nous ne pouvons pas accepter que Veolia veuille démanteler Suez, comme il le prévoit », a-t-il lancé une nouvelle fois, sur France Info. Le nouveau round a commencé dimanche soir, quand Veolia a annoncé lancer une offre publique d'achat sans l'accord de Suez, rompant son engagement précédent et poussant ce dernier à saisir en urgence le tribunal de commerce de Nanterre.

À LIRE AUSSIDominique Senequier, la financière qui se lance dans la bataille de Suez

Suspension de l'OPA

Celui-ci a ordonné tôt lundi matin à Veolia de suspendre le lancement de son OPA, dans l'attente d'un débat au fond sur ses précédents engagements d'amicalité. Selon l'ordonnance en référé, consultée par l'AFP, Suez devra délivrer une assignation sur le fond à Veolia, en vue d'une première audience le 18 février. La procédure, faite d'échanges d'écritures entre les parties, pourrait prendre un à trois mois.

Mais, dans le même temps, Veolia a formellement déposé lundi à 7 heures son offre auprè [...] Lire la suite