Dans le Sud-Ouest, la vigilance persiste après la tempête

Le quart sud-ouest de la France panse ses plaies. Depuis vendredi, poussées par des vents très violents, des trombes d'eau se sont abattues des Pyrénées jusqu'en Charente-Maritime et en Corrèze. Cette vague d'intempéries a coûté la vie vendredi à un automobiliste : sa voiture a été touchée par la chute d'un arbre près de Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques). Cinq personnes ont été blessées dans des circonstances similaires. Porté disparu depuis vendredi soir, un septuagénaire de Lot-et-Garonne a été retrouvé samedi, mort lui aussi, par les plongeurs de la gendarmerie. L'homme se serait brisé la nuque en tombant dans un cours d'eau qui l'a emporté.

Si la décrue s'amorce sur l'ensemble des cours d'eau, Météo- France maintient dimanche matin neuf départements en vigilance orange dans le Sud-Ouest pour cause d'inondations, trois en Occitanie (les Hautes-Pyrénées, le Gers et le Tarn-et-Garonne) et huit en Nouvelle-Aquitaine (le Lot-et-Garonne, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les deux Charentes).

Risque d'avalanche "fort" dans les Alpes, un skieur tué

Au Pays basque, les Bayonnais se sont retrouvés vendredi les pieds dans l'eau mais la Nive a depuis regagné son lit. Dans les Landes, environ 600 personnes ont été évacuées dans huit communes proches du confluent des gaves de Pau et d'Oloron. De nombreuses routes restent fermées dans plusieurs départements, comme en Haute-Ariège où l'accès à la station de ski de Goulier est impossible à cause d'une coulée de boue. À...


Lire la suite sur LeJDD