Les Sud-Coréens découvrent la Maison Bleue, le palais présidentiel historique

Ce 10 mai, jour d’investiture du nouveau président conservateur Yoon suk-yeol, les Sud-Coréens ont pu pénétrer dans la Maison Bleue. Le nouveau président a, en effet, déménagé ses bureaux et sa résidence dans les locaux du ministère de la Défense afin de « rendre au peuple » l’historique maison présidentielle.

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

Ils étaient 6 000 à patienter derrière les grilles avant de pouvoir fouler, pour la première fois, les 250 000 m² de terrain dans lesquels tous les présidents du pays avaient installé leur résidence. En tête du cortège, Jeun-he qui escorte des étudiants étrangers : « C’était une très belle opportunité de leur monter en premier l’ouverture de la Maison Bleue. C’est encore plus beau que ce que j’imaginais, c’est vraiment un honneur d’être là avec mes étudiants. »

D’autres sont venus en famille, comme Minseok : « C’est un honneur de venir aujourd’hui avec mes parents. Pendant soixante-quinze ans, la Maison Bleue était fermée, tout le monde voulait venir la voir. Aujourd’hui, c’était le premier jour pour enfin la visiter. Donc, tous les gens, ici, sont heureux de l’opportunité. »

Un parc public

Kim Ho-cho faisait aussi partie des premières à se presser face aux vitres de ce qui était encore hier la résidence du désormais ancien président Moon Jae-in. « Nous ne pouvions pas visiter la Maison Bleue avant. Je suis très contente, je ne pensais pas que ça serait possible un jour dans ma vie. Durant la pandémie, les gens ont fait très peu de choses, il n’y avait pas beaucoup d’endroit où aller. Donc, rendre la Maison Bleue au peuple, c'est vraiment une très belle idée. »

Avant que les Sud-Coréens ne puissent y entrer, c’est dans cette résidence que les chefs d’État étrangers étaient reçus. Reste à savoir où Yoon Suk-yeol accueillera Joe Biden lors de son arrivée en Corée du Sud le 20 mai prochain.

Si le lieu est devenu officiellement un parc public, les prochains visiteurs devront, eux, réserver en ligne et la jauge sera limitée à 39 000 personnes par jour.

À lire aussi : Corée du Sud: Yoon Suk-yeol investi président, fait face à une Corée du Nord toujours plus belliqueuse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles