Les Sud-Africains ont rendu un ultime hommage à Zindzi Mandela, fille de Nelson Mandela, testée positive au Covid à sa mort

franceinfo Afrique avec agences
·2 min de lecture

Zindzi Mandela, la plus jeune fille du premier président noir sud-africain Nelson Mandela, a été enterrée vendredi 17 juillet 2020 à Johannesburg lors d'une cérémonie privée, auprès de sa mère Winnie Mandela selon la SABC, la télévision publique sud-africaine. Le jour de son décès le 13 juillet, à l'âge de 59 ans, elle avait été testée positive au nouveau coronavirus. L'ancienne ambassadrice de l'Afrique du Sud au Danemark avait été nommée pour représenter son pays au Liberia.

La voix de son père

Zindzi Mandela est la fille de Nelson Mandela, prix Nobel de la paix, et de Winnie Madikizela-Mandela, égérie populaire mais controversée de la lutte contre l'apartheid. Née le 23 décembre 1960, elle a été élevée par sa mère, en l'absence de son père emprisonné pendant vingt-sept ans pour son rôle clé dans la lutte contre le régime de l'apartheid. Elle participera naturellement au mouvement de libération. A ce titre, l'une de ses interventions restera mémorable.

En 1985, devant des dizaines de milliers de personnes réunies dans le township de Soweto (nord), haut lieu de la résistance au régime raciste, la jeune Zindzi lit le discours de son père, alors en prison, dans lequel il rejette la proposition du président de l'époque, P. W. Botha, de le libérer sous condition.

Au cours de sa riche carrière politique, elle a été notamment vice-présidente du (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi