"Comme sucer un citron pourri" : quand Bernard Tapie en faisait grimacer certains

·1 min de lecture

C'est une œuvre qui devrait faire couler beaucoup d'encre. Franz-Olivier Giesbert a passé ces dernières années aux côtés de son ami, Bernard Tapie, et a tenu à écrire un livre sur lui, loin d'être proclamée comme une biographie, où il révèle une tout autre personnalité de l'homme d'affaires. Un visage que personne, ou très peu, connaissent. FOG a voulu faire aimer Bernard Tapie, cet homme qui se bat avec force et courage depuis quatre ans contre la maladie. Il sera parvenu, à force de patience, à entrer dans la vie du businessman et à mettre en lumière son jardin secret, qui l'a impressionné.

Et pourtant. Ce projet, qui dure depuis de longues années, n'a pas toujours été très bien perçu autour de lui. Dans une interview accordée au Journal du dimanche et publiée ce 6 juin, Franz-Olivier Giesbert a révélé : "Quand je disais à mes collègues journalistes que je travaillais sur Tapie, ils grimaçaient comme quand on vient de sucer un citron pourri." Des attitudes qui ne lui auront en aucun cas fait baisser les bras.

Si dans son roman, le journaliste fustige quelques personnes, comme Edwy Plenel, le fondateur de Mediapart, il fait également l'éloge de Bernard Tapie, qui ne "cesse de le bouleverser". Lors de cet entretien avec l'hebdomadaire, Franz-Olivier Giesbert a également tenu à rendre hommage à cet homme aux mille vies. "En même temps, il a une belle vie. Il ne se plaint pas. Il n'est pas là en train de montrer ses stigmates. Son côté increvable me fascine. Et sans jamais prendre (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Naissance de la fille de Meghan et Harry : pourquoi c'est un évènement historique pour la famille royale
Meghan Markle a accouché ! Découvrez les prénoms de sa fille en hommage à la reine et Diana
PHOTO - Pascal Obispo : quand sa femme Julie s'éclate en hélicoptère au Grand Canyon
Kate Middleton choisie pour remplacer Harry lors d'un événement très spécial
Alizé Lim : la chérie de Tony Parker raconte sa dure boulimie : "Un sushi et je ne dormais pas"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles