Succession de Boris Johnson: Liz Truss, favorite des conservateurs les plus convaincus

Lundi 5 septembre, le Royaume-Uni connaîtra le nom de son nouveau ou de sa nouvelle Premier - Première ministre. Les membres du parti conservateur ont le choix entre l’actuelle ministre des Affaires étrangères, Liz Truss, et l’ex-ministre des Finances, Rishi Sunak. Depuis deux mois, les deux candidats font campagne pour prendre la tête du parti et être nommés chef du gouvernement britannique. Les conservateurs ayant la majorité au Parlement, leur chef de file sera forcément nommé à ce poste.

À quelques jours du dénouement, Liz Truss semble largement favorite parmi les membres du parti conservateur, qui sont les seuls à voter pour ce scrutin. La ministre des Affaires étrangères est largement en tête des sondages, à une poignée de jours de l’élection pour le poste de Premier/Première ministre, notamment parce qu’elle s’est affichée comme une conservatrice convaincue. C’est en tout cas l’avis de Steven Fielding, professeur d’histoire politique à l’université de Nottingham :

« Liz Truss a réussi à convaincre les membres conservateurs qu'elle est une conservatrice traditionnelle, qu'elle est en faveur de la réduction des impôts et d'un État très libéral. Ils la considèrent comme plus favorable aux réductions d'impôts que Rishi Sunak. »

Les 160 000 membres des Tories choisiront lequel de ces deux candidats prendra la tête du parti. Un corps électoral qui ne représente même pas 1% de l’ensemble de la population britannique, et considéré comme les conservateurs les plus durs. Pour Steven Fielding, c’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles certains sujets se sont imposés dans cette campagne :


Lire la suite sur RFI