Succession. En Allemagne, Armin Laschet, nouveau visage de la CDU

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

Le congrès virtuel de l’Union chrétienne-démocrate vient de désigner le prochain président du parti. Entre trois hommes issus de la même région, les délégués ont élu le candidat de la continuité.

Ils étaient trois hommes, tous originaires du même land d’Allemagne de l’Ouest à se porter candidat à la présidence de la première formation politique du pays : Armin Laschet, Friedrich Merz et Norbert Röttgen. Réunie pour la première fois de son histoire dans un congrès virtuel les 15 et 16 janvier, la CDU a finalement choisi Armin Laschet pour remplacer Annegret Kramp-Karrenbauer à la tête du parti et mener la CDU aux législatives de septembre. Des élections d’une importance particulière puisqu’elles marqueront la fin du règne de seize ans d’Angela Merkel au pouvoir en Allemagne.

À lire aussi: Élection. Qui sera le nouveau chef de la CDU en Allemagne ?

Armin Laschet, né en 1961 à Aix-la-Chapelle, est l’actuel ministre-président du plus peuplé des länder allemands, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, où il dirige une coalition alliant conservateurs de la CDU/CSU et libéraux du FDP. Il a été élu avec une large majorité (521 voix contre 466) au deuxième tour de l’élection, devant Friedrich Merz, le plus âgé des candidats et un revenant en politique puisque sans mandat électoral depuis 2009. Beaucoup de partisans du spécialiste de politique étrangère et ancien ministre de l’Environnement Norbert Röttgen, éliminé au premier tour, se sont reportés sur Laschet.

Söder en embuscade

Armin Laschet a été élu samedi, car la CDU “estime courir avec lui le moins de risques”, explique la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Pas seulement eu égard à la crise du siècle engendrée par le coronavirus, mais aussi parce que le parti doit se remettre de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :