Qui succèdera à Richard Ferrand au perchoir de l'Assemblée ?

L’hypothèse qui tient la corde est celle d’une femme au perchoir, ce qui n’est jamais arrivé sous le Ve république. Deux noms circulent : Barbara Pompili , l’ancienne ministre de la Transition écologique pourrait être intéressée par un poste qu’elle avait d’ailleurs brigué en 2018, tout comme l’autre favorite, Yaël Braun Pivet.

Le nom d'Olivier Véran fréquemment cité

L'ancienne présidente de la Commission des lois pourrait néanmoins préférer conserver sa place au gouvernement alors qu’elle vient de prendre en charge le portefeuille des Outre-Mer. Le nom d’un homme est aussi "fréquemment cité" : celui d’Olivier Véran désormais ministre des Relations avec le Parlement.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une entente entre les différents groupes

En tout cas, même si la Macronie n’a pas obtenu la majorité absolue, c’est très probablement l’un de ses représentants qui occupera cette fonction stratégique de représentation de l’institution et d’organisation des débats. La possibilité que le futur président de l’Assemblée soit un membre de l’opposition est néanmoins toujours présente. Cela supposerait au préalable une entente entre les différents groupes. L’hypothèse paraît donc très peu probable mais elle n’est pas totalement à exclure.

Certains députés en tout cas l’envisagent pour punir le camp présidentiel accusé d’avoir méprisé le Parlement pendant cinq ans.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles