La stylométrie, Cluedo autour des tics d’écriture

·2 min de lecture

Les chercheurs Florian Cafiero et Jean-Baptise Camps publient Affaires de style, détaillant des cas d’usage de cette technique consistant à identifier un auteur par des caractéristiques inconscientes de sa façon d’écrire. De l’"Illiade" à la Bible, du chanteur Kurt Cobain à l’affaire Villemin en passant par le terroriste Unabomber.

Carole Chaski est une experte en linguiste légale. En 2007, elle a fondé Alias Technology, une société de conseil et de technologies en analyse linguistique. Mais treize ans plus tôt, elle s’est illustrée avec le développement d’un logiciel d’apprentissage automatique appelé SNARE : Suicide Note Assessment REsearch, recherche en évaluation de note de suicide… Et pour cause : il a été créé spécifiquement pour analyser en avril 1994.

Théorie crapoteuse

A l’époque, une théorie du complot selon laquelle le musicien ne se serait pas suicidé a vite émergé. Et la lettre comporte une bizarrerie : après les derniers mots d’adieu, des phrases semblent avoir été rajoutées, en rupture de ton et de style avec tout ce qui précède. Le logiciel de Carole Chaski, entraîné sur un millier de véritables notes de suicide, est capable d’évaluer l’authenticité d’un tel texte. N’en déplaise aux amateurs de théories crapoteuses, SNARE a rendu un verdict sans équivoque : Kurt Cobain a bien écrit ce mot, adressé à son ami imaginaire et à ses fans et devenu tristement célèbre pour sa citation d’une chanson de Neil Young.

Cette histoire est l’une des dix-huit détaillées dans le livre Affaires de style (Le Robert) paru début avril 2022. Leur point commun ? Avoir convoqué la stylométrie, une discipline remontant au moins au 19e siècle, faisant aujourd’hui appel aux technologies informatiques et à l’intelligence artificielle. Les auteurs Florian Cafiero, mathématicien et spécialiste du traitement automatique du langage, et Jean-Baptiste Camps, philologue et médiéviste de formation, en sont spécialistes. Sciences et Avenir a plusieurs fois évoqué leurs , concernant (le deuxième aurait-il écrit les pièces du premier ?) ou, plus récemment, , initiateur de la nébuleuse conspirationniste QAnon aux Etats-Unis.

Un vécu difficile à camoufler

L’idée, derrière la stylométrie, est d’identifier le ou les auteurs d’un texte, ou en récuser un autre, du moins resserrer les possibilités ou encore déterminer qu[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles