Stupeur à Munich : mort du chef d'orchestre Stefan Soltesz, foudroyé sur scène !

Le chef d'orchestre autrichien Stefan Soltesz est décédé après s'être effondré en plein concert à Munich, a annoncé samedi l'opéra de la ville allemande. C'est avec "consternation et une profonde tristesse (que) l'Opéra de Bavière doit annoncer le décès de Stefan Soltesz", écrit-t-il dans un communiqué.

Stefan Soltesz est décédé vendredi soir "après s'être effondré alors qu'il dirigeait La femme silencieuse de Richard Strauss au Théâtre national à Munich", a ajouté l'Opéra de Bavière. Aucun détail sur la cause de son décès n'était disponible dans l'immédiat, rapporte l'AFP. Le directeur général de l'Opéra de Bavière, Serge Dorny, s'est dit dans un tweet "profondément attristé" par le décès du chef d'orchestre qui était âgé de 73 ans. "Nous perdons un chef d'orchestre talentueux, a-t-il déclaré. Je perds un bon ami. Mes pensées vont à sa femme Michaela."

Le maestro autrichien, d'origine hongroise, a tenu la baguette dans les opéras de Vienne, Graz, Hambourg et Berlin au cours de sa longue carrière. Il a été directeur musical du théâtre de Brunswick dans le centre de l'Allemagne de 1988 à 1993 et chef d'orchestre de l'Opéra flamand à Anvers et Gand de 1992 à 1997. Il avait fait ses débuts sur la scène de l'Opéra de Bavière en 1995. Stefan Soltesz a joué dans les plus grands théâtres de la planète. Il aura marqué de son empreinte l'Opéra d'État de Vienne, le Théâtre de l'Opéra de Rome, au Bolchoï à Moscou,...

Lire la suite


À lire aussi

Jessica Thivenin, son fils "mort" deux fois : en pleurs, elle détaille ces scènes d'horreur
Sabrina, laissée pour morte par Jacques Rançon : une femme a tout vu et raconte la scène terrifiante
Thomas Chisholm (Top Chef) poignardé à Paris, entre la vie et la mort ? Nouvelles révélations sur l'affaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles