Stupéfiants. Le Luxembourg, premier pays européen à légaliser le cannabis récréatif

·1 min de lecture

Le gouvernement du grand-duché a annoncé vendredi 22 octobre que la production et la consommation à usage personnel de marijuana seraient autorisées. Une première étape pour enrayer le trafic compte tenu de l’échec de la prohibition.

Le Luxembourg devient le “premier pays d’Europe à légaliser la production et la consommation” de cannabis, rapporte le Guardian. Les adultes seront autorisés à cultiver “jusqu’à quatre plants de cannabis chez eux ou dans leur jardin”, a annoncé vendredi le gouvernement du pays.

Le grand-duché change ainsi “fondamentalement son approche en matière de consommation et de culture récréatives” de la marijuana, étant confronté à “l’échec de la prohibition de la consommation”, note le quotidien britannique.

À lire aussi: Vu du Canada. La France en route vers la légalisation du cannabis ?

La culture pour usage personnel sera autorisée, ainsi que le commerce de graines “sans aucune limite quant à la quantité ou aux niveaux de tétrahydrocannabinol (THC), le principal constituant psychoactif” du cannabis. Les consommateurs pourront importer ou acheter des graines dans des commerces ou en ligne.

Lutter contre “toute la chaîne illégale”

Selon la ministre de la Justice, il s’agit d’une “première étape” dans la réponse du pouvoir au “problème de la drogue”. “Le cannabis est la drogue la plus consommée et représente une grande partie du trafic illégal”, explique Sam Tanson. Elle ajoute :

 Nous voulons commencer par autoriser les gens à en cultiver chez eux. L’idée est qu’un consommateur n’est pas dans une situation illégale s’il consomme du cannabis, et que nous ne soutenons pas toute la chaîne illégale, de la production à la vente en passant par

[...] Lire la suite sur Courrier international

VIDÉO - La « plus grande plantation de cannabis d'Europe » découverte en Espagne :

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles