"Stupéfaction", "Conflit d'intérêts", "Accusations graves" : Tensions au sein de la rédaction de France Culture

Une nomination qui ne passe pas. Dans un communiqué interne publié lundi 23 mai, que puremedias.com s'est procuré, la Société des journalistes (SDJ) de France Culture a fait part de sa "stupéfaction". En cause, la nomination "sans consultation" "au service culture, médias et numérique" de la radio publique d'une journaliste étant aussi la "conjointe du directeur de la rédaction" de France Culture, Arnaud Bousquet. Celle-ci est actuellement journaliste à France Bleu Nord, autre entreprise de Radio France.

"De telles modalités de recrutement s'apparentent à un conflit d'intérêts"

Reconnaissant que "les compétences de cette journaliste ne sont absolument pas en cause", la SDJ estime cependant que les modalités de son recrutement choquent "de façon unanime les journalistes de la rédaction". "Elles s'apparentent à un conflit d'intérêts et risquent d'introduire un climat délétère", met-elle en garde.

Les représentants de la rédaction de France Culture se demandent s'il "n'existait pas d'autres possibilités dans l'ensemble des rédactions parisiennes et directions transversales" du groupe public, "qui éviteraient une situation à maints égards problématiques". Et de demander "à la direction des Ressources humaines de trouver de façon urgente d'autres solutions" "pour préserver la sérénité" et "la bonne marche éditoriale du...

Lire la suite


À lire aussi

Eric Zemmour évoque son isolement idéologique au sein de la rédaction de RTL
Homophobie dans les vestiaires : Tensions entre Bixente Lizarazu et la ministre Elisabeth Moreno dans "Quotidien"
Une vingtaine de rédactions alarment "des signaux préoccupants" du gouvernement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles