Stress thermique : plus de 5 millions de victimes chaque année

·1 min de lecture
Chaque année, plus de cinq millions de personnes trouvent la mort, quelque part dans le monde, du fait des vagues de chaleur ou de froid (photo d'illustration).
Chaque année, plus de cinq millions de personnes trouvent la mort, quelque part dans le monde, du fait des vagues de chaleur ou de froid (photo d'illustration).

La situation est préoccupante. Chaque année, plus de cinq millions de personnes trouvent la mort, quelque part dans le monde, du fait des vagues de chaleur ou de froid, selon une étude réalisée sur vingt ans, évoquée par Courrier international. Aussi, une seconde étude citée par le même média, estime qu?environ 37 % des décès imputés à la chaleur et occasionnés lors des saisons les plus chaudes ont un lien avec le réchauffement climatique.

Cette année, les pays occidentaux ont fait face à une vague de chaleur sans précédent. Aux États-Unis, par exemple, 31 millions de personnes ont été soumises à des températures excédant les 45 °C, observe l?hebdomadaire. Autrement dit, les pays les plus riches ne sont plus épargnés par le stress thermique.

Des « signes avant-coureurs »

Dans une interview accordée à CBS et relayée par Courrier international, la gouverneure démocrate de l?Oregon (États-Unis) Kate Brown considère ces canicules comme des « signes avant-coureurs ». Elle estime ensuite que les groupes minoritaires et ceux qui exercent des emplois vulnérables ? à l?instar des travailleurs manuels ? sont les personnes les plus impactées par ce phénomène. « Lorsque nous nous préparons à affronter des situations d?urgence, il faut que les voix des Noirs, des autres personnes de couleur et des populations autochtones guident notre travail », argue-t-elle.

À LIRE AUSSIEspagne : en pleine sécheresse, une compagnie d?électricité fait scandale

Des employés qui tombent malad [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles