Le street-artiste Peeta fait tanguer un mur de Mannheim en trompe-l'oeil

Laure Narlian
Avec sa maîtrise de l'anamorphose, le street-artiste italien Peeta altère totalement la perception d'une façade d'immeuble de Mannheim en Allemagne.

Peeta, alias Manuel Di Rita, est un street-artiste italien, peintre et sculpteur, connu pour sa maîtrise du style dit "en 3D". Sur une surface plane, en l'occurence ici une façade d'immeuble ordinaire, il parvient avec sa peinture à donner du volume et à créer des formes géométriques tarabiscotées saisissantes de réalisme. Il s'agit d'anamorphose. Sa dernière création, réalisée à Mannheim (Allemagne) sur la façade d'un immeuble d'habitation, est spectaculaire.


"Une interruption temporaire de normalité"

"Lorsque je peins des murs, mon but est toujours de créer un dialogue avec les paramètres structurels et culturels de leur environnement, architectural ou non", explique l'artiste basé à Venise.

"Avec mon travail anamorphique, je redessine les volumes de n'importe quelle surface, causant ainsi avec ma peinture une "interruption temporaire de normalité"", precise-t-il. En "altérant la perception", il tente, dit-il, d'offrir "une compréhension différente des espaces, et par conséquent de la réalité".

Transformer la façade sans l'altérer

La façade de l'immeuble de Mannheim lui a plu au premier coup d'oeil. "En raison de ses formes et de ses couleurs j'ai immédiatement réalisé qu'elle avait un gros potentiel d'interaction harmonieuse avec mes peintures anamorphiques", explique-Peeta.


"J'ai fait de mon mieux en combinant (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi