Ce street-artist peint une œuvre spectaculaire à 2000 mètres d'altitude

·1 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

SUISSE - Le street-artist français Saype a achevé ce mercredi 25 août une nouvelle fresque spectaculaire au sommet d’une montagne en Suisse, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article.

La peinture sur herbe de 1500 mètres carrés représente un petit garçon qui joue à faire des bulles. Elle a été réalisée au sommet du pic Moléson dans les Alpes suisses. L’œuvre intitulée “un nouveau souffle” vise à remonter le moral des gens, notamment après la pandémie de Covid-19 en les aidant à retrouver l’émerveillement enfantin devant les nuages qui passent d’après l’artiste.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“Je pense que nous vivons dans un moment qui est très pesant et on a besoin d’un peu de légèreté”, explique-t-il à l’agence Reuters. “Je crois que les nuages sont synonymes de rêve et d’imagination, quand on était enfant, on aimait imaginer des formes dans les nuages. Je crois que c’est un moment où il faut respirer et aussi imaginer le monde de demain, avec une certaine légèreté, à travers la rêverie.”

L’œuvre de Saype est éphémère et biodégradable, puisqu’il utilise une peinture à base de pigments naturels tels que le charbon et la craie pour travailler. Le street-artist avait fait parler de lui en 2019 avec son projet pharaonique intitulé “Beyond Walls”, visant à créer symboliquement la plus grande chaîne humaine au monde avec ses peintures pour “inviter les peuples à l’entraide et à la bienveillance”.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le Français a ainsi orné des sites allant d’un bidonville appauvri en Afrique du Sud à la pelouse devant le siège européen des Nations Unies à Genève, ou encore le Champs de Mars à Paris.

À voir également sur Le HuffPost: Sur TikTok, cette jeune peintre n’utilise pas de pinceau, mais bien une raclette

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles