Streaming : comment la plateforme Netflix veut endiguer la fuite de ses abonnés

La plateforme de streaming Netflix perd de nouveau des abonnés . Près d'un million de clients en moins au deuxième trimestre de cette année. C'est le second trimestre consécutif de baisse , et c'était une baisse inédite. Le groupe californien a publié un chiffre d'affaires de 7,97 milliards de dollars pour la période d'avril à juin, un résultat inférieur aux attentes qu'il a notamment mis sur le compte d'un taux de change défavorable. Il a en revanche réalisé 1,44 milliard de bénéfices net, mieux que prévu. Ces performances "montrent que Netflix ne risque pas de mettre la clef sous la porte pour l'instant", a réagi l'analyste indépendant Rob Enderle.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

La concurrence grandit

Y a-t-il une explication à la baisse des abonnés de la plateforme de streaming ? Tout d'abord, la concurrence progresse, à commencer par Disney+, qui compte plus de 130 millions d'abonnés dans le monde et qui progresse fortement en Asie et plus particulièrement en Inde. On peut également citer Apple TV et Prime Video, qui attirent de plus en plus.

Netflix reste leader avec 220 millions d'abonnés, mais la plateforme n'est plus aussi incontournable. Seule satisfaction pour Netflix, ils s'attendaient à pire : soit perdre deux fois plus d'abonnés. Le succès de la saison 4 de la série Stranger Things les a notamment aidés à limiter la casse.

Limiter le partage de mot de passe

Pour conserver sa place de numéro un, la plat...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles