Streaming ou cinéma: Warner planche sur un accord pour rémunérer le monde du cinéma

Benjamin Ferrari
·Journaliste rédacteur au service Culture
·1 min de lecture
Les acteurs (de gauche à droite) Rebecca Ferguson, Zendaya, Javier Bardem et Timothée Chalamet, sur le tournage du film Dune (Photo: All Rights Reserved./Courtesy of Warner Bros)
Les acteurs (de gauche à droite) Rebecca Ferguson, Zendaya, Javier Bardem et Timothée Chalamet, sur le tournage du film Dune (Photo: All Rights Reserved./Courtesy of Warner Bros)

CINÉMA - Face à la crise sanitaire et à la gronde des cinéastes, Warner s’adapte encore. Comme l’explique Bloomberg, le géant du cinéma américain a décidé de reformuler les termes de ses accords avec ses différents partenaires.

Cette décision fait suite à la volonté du studio de sortir tous ses films simultanément sur HBO Max et en salle. Une annonce qui avait fait l’effet d’une bombe dans le monde du septième art. Legendary Entertainment, la société de production derrière les films “Dune” et “Godzilla vs Kong”, avait par exemple menacé de saisir la justice, car aucune annonce ou renégociation de contrat de la part de Warner n’avait eu lieu au préalable.

Le but à présent est de permettre aux acteurs, réalisateurs et scénaristes de toucher une compensation indépendante des résultats du film au box-office. En effet, les contrats de paiement avec les différents partenaires des sociétés de production dépendent quasi exclusivement des recettes sur grand écran. À partir d’un certain montant, les différentes personnes travaillant sur le film pouvaient toucher un certain bénéfice, plus ou moins élevé en fonction des entrées. Les cinémas étant fermés, il fallait s’adapter aux potentiels pertes ou profits.

Warner proche d’un accord

Warner va donc considérer chaque film comme un succès au box-office. Acteurs, réalisateurs et scénaristes toucheront donc une première indemnité quand le film aura atteint la moitié des recettes qui auraient normalement dû être les siennes au box-office. Ce seuil sera modifiable en fonction des salles de cinéma. Plus elles...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.