La stratégie d'investissement d'Emmanuel Macron à l’horizon 2030

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Trente milliards d'euros seront débloqués sur cinq ans, donnant la part belle à l'énergie nucléaire, pour réindustrialiser la France et en faire une « grande nation d'innovation ».

L'objectif est multiple pour Emmanuel Macron qui veut « tirer les leçons de la pandémie » et qui estime que la crise « a touché du doigt notre vulnérabilité» dans un monde fait de ruptures et qui s’accélère. Pour le chef de l’État, la France doit regagner son indépendance et retrouver sa grandeur dans plusieurs domaines.

Dans le sillage du plan « France relance » présenté en septembre 2020 et doté de 100 milliards d'euros, le chef de l'État a mis en avant dix priorités avec l’idée de produire mieux avec un bilan carbone moins lourd. Une équation difficile.

Pour cela, il compte d’abord agir dans le domaine de l'énergie, en continuant à miser sur le nucléaire. La construction de petits réacteurs modulaires d'une puissance bien inférieure aux EPR, et qui sont une alternative à moindre coût, et réputés plus sûrs, est mise en avant.

Autre priorité, être leader dans le domaine de l'hydrogène vert avec l'objectif de se doter de deux giga-factories d'électrolyseurs.

Dans le domaine des transports, le chef de l'État souhaite que la France produise le premier avion bas carbone d'ici 2030 et 2 millions de véhicules électriques et hybrides au même horizon.

Autre domaine d'innovation et d'investissement public : l'agriculture et l'agroalimentaire, avec l'idée de fixer un prix plus juste pour les producteurs tout en décarbonant le plus possible. La robotique ainsi que le numérique et la génétique sont trois leviers importants pour y parvenir.

Un retard à rattraper

La France a commis des erreurs dans le passé, a souligné Emmanuel Macron, en opposant start-up et industrie. La France doit aujourd'hui rattraper un retard de quinze ou vingt ans sur certains voisins européens. Citant également beaucoup la Chine, Emmanuel Macron a insisté sur l'importance de sécuriser nos accès à certains éléments essentiels tels que les matériaux et les composants qui se font rare en ces temps de reprise économique mondiale.

Le rapport du pays à l'échec doit aussi changer pour que la France retrouve sa position de leader mondial dans certains domaines. Celui de l'espace notamment, et des grands fonds marins, que le chef de l'État souhaite mettre en avant. Il veut que les Français soient à nouveau des défricheurs, et qu’ils participent à de nouvelles grandes odyssées, sur le modèle de ce que font les Américains dans l’espace avec la société Space X.

Le domaine de la santé est également cité. On le sait, la France n'a pas produit de vaccin contre le Covid-19. Or, le pays a les infrastructures et les capacités humaines pour innover. Les efforts seront notamment concentrés sur la production d'au moins 20 bio médicaments contre les cancers d'ici 2030.

Enfin, autre volet, celui de l'industrie des contenus culturels et créatifs, un créneau où les Américains sont très présents. C’est un peu le retour de l'exception culturelle française, mais sans nostalgie, a martelé le chef de l'État qui insiste sur l'importance de pouvoir bâtir un imaginaire français dans l'esprit des plus jeunes. Cela passe par la formation de professionnels, l'émergence de studios de création et le fait d'encourager la création de contenus face à de grands groupes comme Amazon ou Netflix. C'est un secteur où la concurrence est rude et où l'État veut aider à déclencher des investissements privés.

C'est au final « une bataille que la France doit mener » pour retrouver une certaine aura et une place dans le monde, en matière technologique, industrielle, mais aussi culturelle. C'est ambitieux et « il y a aura beaucoup de ratés », précise le chef de l'État.

► Lire aussi : Plan d'investissement « France 2030 », les premières annonces d'Emmanuel Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles