Strasbourg : Comment les véhicules les plus polluants pourraient être bannis de l'Eurométropole d'ici 2028

Gilles Varela
·1 min de lecture

ECOLOGIE - L’Eurométropole de Strasbourg a présenté son calendrier pour la mise en place effective de la Zone à faibles émissions (ZFE), qui sera soumis au vote de la collectivité le 12 juillet

Voici déjà quelques semaines que la pression sur le calendrier de la future Zone à faibles émissions (ZFE), pour réduire la pollution de l’air, se faisait sentir. Il a finalement été présenté mercredi après de vives tensions conclues la veille par le départ de la majorité de l’Eurométropole du maire (LR) d’Illkirch-Graffenstaden, Thibaud Philipps.

L’édile de la troisième commune de l’agglomération (en nombre d’habitants), contestait notamment un calendrier qu’il estime « obsolète et incohérent » ou l’interdiction des « véhicules Crit’Air 2, soit 40 % du parc automobile dans le territoire le 1er janvier 2028 alors qu’aucune loi ne l’oblige. » Le maire a d’ailleurs appelé ses administrés à se prononcer sur cette question lors d’un référendum en juin prochain.

Interdiction des véhicules diesel « au plus tard » le 1er janvier 2028

Une décision qui fait grincer des dents des collectifs environnementaux et a été balayée de la main par la présidente (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Toulouse : L’exclusion du centre-ville des véhicules les plus polluants reportée après cet été
Lyon : Les particuliers dotés d’un véhicule utilitaire polluant finalement autorisés à circuler dans la Zone à faibles émissions
Plombier, ébéniste, bouquiniste… L’artisanat à vélo en passe de changer de braquet à Paris ?