Publicité

Strasbourg : trois jeunes juifs agressés, plusieurs plaintes déposées

« Fascistes sionistes » : les insultes ont fusé devant le campus de l’université de Strasbourg. Dans la nuit du 28 au 29 janvier, trois jeunes juifs dont deux étudiants ont été agressés d’après les informations de France 3 et L’OBS. Les faits ont eu lieu alors qu’ils collaient des affiches appelant à la libération des otages du Hamas ainsi que la phrase « Non à l’antisémitisme ». Selon le communiqué de l’Union des étudiants juifs de France, les victimes auraient été prises à partie par « une militante antisioniste, vraisemblablement étudiante sur le campus ». Face au refus de céder aux menaces, l’élève serait revenue avec un groupe de cinq personnes.

Après les nombreuses insultes, les militants se seraient alors mis à frapper les jeunes juifs avant de les mettre au sol. D’après le communiqué, « une des victimes souffre d’importantes contusions ». L’Union a saisi son avocat, Sacha Ghozlan pour se joindre aux plaintes déposées par les victimes. « Cette agression physique antisémite commise en réunion ne peut rester impunie », a déploré Samuel Lejoyeux, président de l’UEJF.

Plusieurs antécédents dans l'université

Prévenu jeudi des faits, Miche...


Lire la suite sur LeJDD