Strasbourg : la suspension de deux soignants non-vaccinés confirmée par la justice

·1 min de lecture

C’est une décision qui pourrait faire date. Le tribunal administratif de Strasbourg a rejeté, lundi 27 septembre, les demandes de deux soignants non vaccinés de l’hôpital de Munster, dans le Haut-Rhin, détaille France Bleu. Le couple contestait sa suspension après son refus de recevoir les doses obligatoires de vaccin pour le personnel soignant. Ils ne peuvent donc plus exercer depuis le 15 septembre, date de l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale pour la profession.

Les deux soignants, privés de salaire depuis, dénoncent une décision qui les prive de leurs ressources alors qu’ils ont un crédit immobilier à rembourser, mais qui représenterait également une atteinte à leur vie privée, à leurs libertés fondamentales et au droit de disposer de leur corps. Le couple avait ainsi saisi, le 20 septembre dernier, la justice administrative en référé. Un recours qui n’a donc pas abouti pour lui, le tribunal de Strasbourg estimant que la suspension du couple de l’hôpital était proportionnée et légale.

Dans le détail, la justice a estimé "qu’aucun des moyens soulevés par le requérant n’est, en l’état de l’instruction, de nature à constituer une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales invoquées". Par ailleurs, la suspension du couple ne constitue pas "une atteinte grave et manifestement illégale à son droit au respect de sa vie privée et de son intégrité physique".

>> A lire aussi - Covid-19 : le coût faramineux des vaccins pour la Sécu en 2021

L’avocate du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Derrière la crise des sous-marins, le bras de fer Australie - Chine - Etats-Unis dans le Pacifique
Covid-19 : pas de risque à faire le vaccin contre la grippe et la dose de rappel concomitamment
Marseille : les poubelles débordent, bras de fer des éboueurs sur les 35h
A la découverte du train secret du Congrès américain
Pénuries d'essence au Royaume-Uni : des "achats de panique" en cause

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles