Strasbourg : Quinze mois de prison pour un policier pour violences

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

VIOLENCES POLICIERES - Les faits remontent au tout début du premier confinement, en mars

Un policier de 46 ans a été condamné vendredi à Strasbourg à deux ans de prison, dont quinze mois ferme avec mandat de dépôt et interdiction d’exercer, pour des violences commises sur un jeune homme de 18 ans. « La peine prononcée est de deux ans de prison dont quinze mois ferme, avec interdiction d’exercer », selon un officier de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Bas-Rhin, confirmant une information des Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA).

L’agent était poursuivi pour « violences par personne dépositaire de l’autorité publique ». Les faits se sont déroulés dans la nuit du 18 au 19 mars, durant le premier confinement. Le fonctionnaire de police avait été appelé en renfort pour interpeller un jeune homme qui venait d’acheter de la résine de cannabis. Tandis que le fuyard était maîtrisé au sol par un autre agent, le policier lui avait asséné plusieurs coups de pied au visage. La scène avait été filmée par un habitant du quartier.

Grosse fracture du nez avec un important œdème

Le jeune homme avait encore subi de nouveaux coups à l’hôtel de police : d’abord au niveau des côtes, puis, une fois au sol, au visage. Il avait(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
VIDEO. Beyoncé travaille avec les manifestants au Nigeria contre les violences policières
Violences policières : Ishaq témoigne pour la première fois après la condamnation de ses agresseurs
Violences policières aux Etats-Unis : La famille de Breonna Taylor va toucher 12 millions de dollars