Strasbourg - PSG (2-4) : les notes des Parisiens

Di Maria

Pour son entrée en lice en Coupe de la Ligue, le PSG gagné sur la pelouse de la Meinau (2-4). Di Maria et Meunier se sont illustrés différement. Paris se qualifie pour les 1/4 de la compétition !

Trapp (4) : Pour son deuxième match de la saison avec le PSG, l’international allemand a fait un arrêt et a surtout encaissé 2 buts sur 3 frappes subies. Sur le premier but, il ne peut pas grand chose sur la frappe de Grimm (36e), en revanche le but de Blayac est pour lui, le tir strasbourgeois passe entre ses jambes (88e).

Daniel Alves (5) : Latéral gauche d’un soir, Dani Alves est proche d’ouvrir le score sur une volée après un corner, elle ne trouve pas le cadre (5e), juste avant la pause il frappe de loin mais c’est capté par Oukidja (44e). Il marque enfin de près sur un caviar de Meunier (62e). Un poste inhabituel pour lui qui ne l’a pas trop gêné surtout défensivement.

Marquinhos (4) : Le second but du RCSA est pour lui, il fait une erreur de positionnement, Blayac est seul ensuite pour battre Trapp (88e). Il était proche de marquer sur une passe en profondeur de Draxler mais le but est refusé pour un hors-jeu existant (22e). Le capitaine du PSG a livré un match plutôt moyen dans son ensemble.

Kimpembe (4) : Superbe intervention du pied sur une centre très dangereux de Nogueira (32e) mais fautif sur le but de Grimm, il a été pris de vitesse sur l’action et n’est pas parvenu à contrer la frappe (36e). Il a touché pour la première fois de la saison plus de 100 ballons (104). Une assez bonne maitrise dans les duels.

Meunier (7) : Bon match de l’international belge sur son côté droit, solide défensivement, il n’a pas été pris au dépourvu. Offensivement très intéressant car double passeur décisif ! Altruiste sur son centre pour Dani Alves et le troisième but parisien (62e). Il répète presque la même chose et centre en retrait pour Draxler (78e).

Lo Celso (5) : 2e titularisation pour l’international argentin cette saison avec le PSG et plutôt une bonne entente à la récupération avec Verratti. De nombreux ballons grattés, des duels gagnés et des passes rapides plutôt bien effectuées. Il a permis au jeu du PSG une certaine accéleration qui a déstabilisé le bloc alsacien.

Verratti (5) : Beaucoup plus nerveux que d’habitude, l’Italien a cependant livré une prestation correcte en se battant sur de nombreux ballons. Il était positionné un peu plus bas dans ce milieu à 2 devant la défense. De bonnes intentions offensives. Remplacé par Lucas (82e).

Pastore (4) : Une grosse occasion pour lui, il tire en force au premier poteau après avoir tourné sur lui-même, Bonnefoi détourne d’un bel arrêt réflexe en corner (74e). Sinon du déchet dans ses passes, seulement 69% de passes réussies, le pire total sur ce match pour un Parisien. Pas de geste de génie qu’on lui connait.

Draxler (4) : Invisible dans le jeu mais buteur ! Draxler se crée seulement une occasion dangereuse avec l’aide de Pastore mais sa reprise, trop centrée, est captée sans souci par Oukidja (58e). Il profite d’un nouveau bon centre de Meunier pour marquer du droit le quatrième but du PSG (78e). Ensemble très moyen sur le côté gauche du milieu. Remplacé par Nkunku (79e).

Di Maria (6) : Dans presque tous les bons coups ! Son centre dangereux est à l’origine de l’ouverture du score par ce but de Saulnier contre son camp (16e). Il inscrit le second but parisien en profitant d’une énorme boulette d’Oukidja (25e). Il est proche du doublé mais sa frappe du gauche passe de peu à coté du poteau strasbourgeois (41e).

Cavani (4) : Virevoltant en début de match ! Il se crée la première occasion de la rencontre en enroulant sa frappe à l’extérieur de la surface mais Oukidja est attentif sur ce tir cadré (3e). Sa deuxième occasion est très dangereuse, l’Uruguayen déclenche une frappe croisée puissante qui frôle le poteau (29e). Au delà de cela, de la presence défensive, il aura touché que 17 ballons face aux Strasbourgeois. C’est son 4e match sans marquer toutes competitions confondues. Remplacé par Mbappe (79e) qui touche le poteau dans un angle très ferme (85e).

Emery (6) : Il est passé en 4-2-3-1 et ce fut plutôt une réussite. Une autre bonne chose, il a décidé de laisser au Mbappe au repos en le faisant entrer à la 79e minute . En revanche, il aurait pu mettre titulaire Georgen à droite et aurait pu faire entrer en fin de match l’un des Titis : N’Soki, Adli ou Georgen.

Romain Collet-Gaudin

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages