Strasbourg, Grenoble, Lyon... pourquoi les mairies écologistes bannissent le foie gras ?

·3 min de lecture
Photo d'illustration (Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Dans les trois villes, gérées par des maires EELV, le foie gras est banni des évènements officiels organisés par la commune.

Fini les toasts et tartines de fie gras dans les réceptions à Lyon, Strasbourg et Grenoble. Les trois villes écologistes ont ont décidé d'exclure le foie gras du menu des évènements officiels organisés par les communes.

Dernière en date à annoncer cette décision, la ville de Lyon, qui explique à Lyon Capitale avoir pris car "le foie gras est un produit d’un élevage allant intégralement à l’encontre du bien-être animal". Lyon s'ajoute à une liste de plusieurs villes qui ont déjà pris la même mesure.

À Strasbourg, la décision a été rendue publique par la maire écologiste de la ville Jeanne Barseghian à l'occasion de la 9e édition de la Journée mondiale contre le foie gras. Mais elle avait été prise dès le 9 juillet 2020.

"Plus servi par souci d'écoresponsabilité et d'exemplarité"

"Depuis ma prise de fonction en qualité de maire, j’ai pris la décision de ne plus servir cette spécialité gastronomique lors des événements officiels organisés par la ville de Strasbourg", explique Jeanne Barseghian, dans un courrier daté du 16 novembre, à l’attention de l’association de défense de la cause animale PETA France.

"S’il n’est plus servi depuis l’année dernière lors des événements organisés par la Ville, par souci d’éco-responsabilité et d’exemplarité, ce mets traditionnel pourra évidemment être dégusté et acheté sur le Marché de Noël", précise l'élue auprès des DNA, après les inquiétudes des professionnels de la filière, à quelques semaines de noël.

"Une honte française de continuer la production de foie gras"

Quelques jours plus tard, le 30 novembre, c'est au tour de la ville de Grenoble, dirigée depuis 2014 par l'écologiste Éric Piolle, d'être sur le devant de la scène. L'association de défense des animaux Peta annonce que la ville a décidé de bannir le foie gras des réceptions mais aussi des cantines scolaires gérées par la municipalité.

"C'est un produit issu des pires pratiques possibles. Ce n'est pas une tradition française, mais plutôt une honte française de continuer la production de foie gras", a justifié auprès de France 3 Sandra Krief, conseillère municipale de Grenoble déléguée à la condition animale.

Une association demande aux maires de l'interdire

Si la décision est publique depuis le 30 novembre elle a été prise depuis longtemps à en croire l'élue. "Le recensement de la Peta a permis de mettre en lumière cette décision. Mais la mairie avait déjà fait ce choix lors du premier mandat d'Éric Piolle, en 2014".

Car derrière les deux décisions de Grenoble et de Strasbourg, il y a le lobbying de l'association de protection des animaux Peta. Au printemps dernier, elle écrit aux maires de plusieurs villes, dont Strasbourg et Grenoble, mais aussi Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon, Marseille, Montpellier et Nantes pour leur demander d'interdire le foie gras. Une lettre également arrivée auprès du maire socialiste de Villeurbanne (Rhône), qui a décidé d'interdire le foie gras en juin dernier lors des évènements de la commune.

Des vidéos choc

Depuis des années, le foie gras est au cœur des combats de plusieurs associations de protection animale. Pour obtenir le met star des tables de Noël, des oies et des canards sont gavées, parfois via un tuyau en métal glissé dans la gorge pour déverser des céréales directement dans leur estomac. Objectif : que le foie enflé atteigne une taille jusqu'à 10 fois supérieure à la norme.

VIDÉO - L214 cible un élevage de canards reproducteurs pour foie gras

L'association L214 dévoile fréquemment des vidéos choc, provenant d'élevage de canards ou d'oies. Les associations proposent la consommation de faux gras, une alternative végétarienne au foie gras.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles