Strasbourg: le Défenseur des droits enquête sur la blessure d'un adolescent par un tir de LBD

1 / 2

Strasbourg: le Défenseur des droits enquête sur la blessure d'un adolescent par un tir de LBD

Le Défenseur des droits s'est "saisi d'office" afin d'enquêter sur la blessure par un tir de LBD d'un adolescent strasbourgeois, dont la plainte a été classée sans suite, ont indiqué jeudi ses services, confirmant une information de Rue89 Strasbourg.
    
L'institution indépendante dirigée par Jacques Toubon a décidé de s'auto-saisir "au titre de deux de ses compétences: la déontologie de la sécurité et la défense des droits de l'enfant", ont précisé ses services.
    
L'adolescent, âgé de 15 ans au moment des faits, a eu la mâchoire brisée par un tir de lanceur de balles de défense (LBD) en marge d'un rassemblement de gilets jaunes émaillé d'incidents, près de la gare de Strasbourg, le 12 janvier.

Un "impact majeur sur son parcours scolaire"

Opéré, il a dû porter des broches pendant plusieurs mois, ce qui "a eu un impact majeur sur son parcours scolaire", avait indiqué début novembre Me Francis Metzger. Celui-ci défend les intérêts de l'adolescent blessé et de sa mère, qui avait déposé plainte pour "blessures involontaires".
    
Cette plainte a été classée sans suite par le parquet de Strasbourg, "l'enquête n'ayant pas permis d'isoler la responsabilité pénale du tireur, et donc d'identifier celui-ci".

"Mon fils a souffert, perdu une année scolaire, et personne ne sera puni pour ça ?", avait réagi auprès de France 3 Alsace, la mère de l'adolescent, Flaure Diessé, ajoutant attendre que l'Etat soit mis "face à...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi