Strasbourg et Amiens montent en Ligue 1

Libération.fr
Les joueurs de Starsbourg explosent de joie après un but contre Bourg-en-Bresse à La Meinau, le 19 mai 2017

Alors que six équipes étaient en course pour les deux précieux billets dans l’élite, Strasbourg et Amiens monteront en Ligue 1 la saison prochaine.

Strasbourg, sacré champion de Ligue 2 vendredi à l’issue de 38e et dernière journée, montera en Ligue 1 la saison prochaine tout comme son dauphin Amiens, alors que six équipes étaient en course pour les deux précieux billets dans l’élite. Troyes a finalement obtenu la 3e place synonyme de barrage d’accession dans l’élite, au nez et à la barbe de Lens et Brest. A contrario, Orléans, 18e, devra remporter son barrage face au Paris FC pour se maintenir en L2.

Le RC Strasbourg remonte ainsi en Ligue 1, élite qu’il n’avait plus fréquentée depuis la saison 2007-2008. Un nom pour incarner ce retour au premier plan ? Marc Keller, évidemment, ce Colmarien qui fut joueur du Racing, puis manager et aujourd’hui président, à 49 ans. Son profil n’est pas passé inaperçu : il est devenu récemment manager des équipes de jeunes à la Fédération française de football.

En coulisses, le rigoureux et discret dirigeant du RCSA (Racing club de Strasbourg Alsace) a initié et piloté le redressement financier et structurel du club avec l’aide substantielle des collectivités locales.

Le retour en Ligue 1 acquis, il va désormais falloir pérenniser le club dans l’élite. Et rénover une Meinau vieillissante, ce à quoi planchent déjà les dirigeants et les élus. Strasbourg est revenu au sommet, et veut désormais y rester.

Pour en revenir à cette saison, la clé du succès est aussi à chercher du côté de l’entraineur Thierry Laurey, arrivé en début de saison en provenance du Gazélec Ajaccio, qu’il avait également mené du National à la L1. 

Le technicien a su gérer au mieux un groupe homogène. Le coach a ainsi réussi à conserver tous ses joueurs sous pression, la meilleure façon pour que chacun se sente concerné. «C’était un luxe pour moi de pouvoir faire tourner sans abaisser le niveau de l’équipe», commente modestement Laurey.

«Un peuple incroyable»

La réussite (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Ligue 2: Strasbourg, le phénix du foot français
Golf: McIlroy, blessé, forfait pour Wentworth
Tennis: Muguruza écarte Venus Williams à Rome
Rallye du Portugal: Tänak pour cinq secondes
NFL: l’agent de Tom Brady contredit Gisele Bündchen pour la commotion cérébrale

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages