Stranger Things, saison 4 : le Monde à l'envers

1983. Dans un contexte de Guerre froide, les États-Unis et l’URSS font la course à l’espace, mais pas seulement. La série Stranger Things, dont la saison 4 sort le 27 mai, fait référence à une autre course scientifique hypothétique : celle vers les mondes parallèles et de la manipulation du temps, avec le projet Montauk. Réalité ou fiction ? Le projet Montauk relève de théories du complot ; rien n’est avéré donc. Le nom fait référence au lieu géographique, un petit village situé dans l’État de New York, où les expériences auraient eu lieu.

Netflix a diffusé les huit premières minutes de la saison 4 en avance !

Dans Stranger Things que l'on reverra très prochainement dans une saison 4, en tout cas, les chercheurs du laboratoire national d’Hawkins, relié au département des énergies, ont réussi à ouvrir une porte vers un monde parallèle au nôtre : le Monde à l’envers, ou l’Upside down dans la version originale. Les lieux sont identiques, on y trouve les mêmes poteaux électriques, la même école, les mêmes repères, mais tout le reste diffère.

Le Monde à l'envers est un monde en parallèle du nôtre, dans lequel les lieux sont plus ou moins les mêmes, mais faits d'une autre matière, et peuplés d'êtres vivants étranges. © Netflix
Le Monde à l'envers est un monde en parallèle du nôtre, dans lequel les lieux sont plus ou moins les mêmes, mais faits d'une autre matière, et peuplés d'êtres vivants étranges. © Netflix

Tout y est sombre, la vie qui s’y trouve ne prend pas la même forme que dans le monde « réel ». L’explication derrière ce phénomène, dans la série, est donnée par le professeur Clark : « Un acrobate, qui se tient sur une corde étroite, représente notre dimension. Cette dimension a des règles : il peut seulement bouger en avant et en arrière sur la corde. Mais si on considère une puce sur cette même corde, elle peut bouger dans les deux sens, mais aussi passer sous la corde : dans le Monde à l’envers ».

Le Monde à l’envers tel qu’il est décrit dans Stranger Things, n’est pas envisageable

Si la réalité regorge de théories qui évoquent le multivers ou des mondes parallèles au nôtre, il n’est jamais question d’un monde où tout est plus ou moins identique...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles