Story - Le plus vieux gardien de futsal du monde rêve d'entrer au Guinness Book

·2 min de lecture

À 54 ans, Bagé, plus vieux gardien de futsal du monde, souhaite lancer une cagnotte pour financer l'officialisation de son record par le « Guinness Book ».

Gigi Buffon n'a qu'à bien se tenir. À 43 ans, le gardien vétéran italien de Parme a trouvé son maître en matière de longévité dans le but. Il s'agit de Luis Henrique Silveira Couto dit Bagé, du nom de sa ville natale, dans le Rio Grande do Sul, au Brésil. À 54 ans (soit le même âge que le plus vieux footballeur pro sous contrat, le Japonais Kazu Miura, qui vient de participer à sa 36e saison), ce goal qui a été champion du monde de futsal avec la Seleçao, en 1996, est toujours en activité. Avec l'équipe de l'AABB (Associaçao Atlética Banco do Brasil), engagée dans le Championnat paulista, il dispute actuellement la 37e saison de sa carrière !

« J'aime la compétition, j'aime m'entraîner, j'aime le sport, énumère Bagé. J'ai la chance de ne pas sentir le poids des années. J'ai encore ma vitesse et mes réflexes, donc je m'amuse et je n'ai pas l'intention de m'arrêter. »

Malgré quatre décennies à fouler les parquets brésiliens (sous les couleurs d'une douzaine de clubs dont Gremio, Sao Paulo FC ou Flamengo), il n'a jamais souffert de blessures sérieuses ou de problèmes musculaires. Son secret, il le doit au chimarrao (le maté, une infusion à base d'herbes) et surtout au préparateur physique du Gremio, qui lui avait prodigué ce conseil : « Si tu veux durer, il faut s'étirer ! »

En appliquant cette pratique, associée à des séances de chiropractie pour aligner sa colonne, le quinquagénaire continue de bondir. Mais pas n'importe comment. Avec lui, pas question de repousser les ballons à l'aveugle. Armé de ses gants coupés au ciseau au niveau des premières phalanges, il incarne l'ancienne garde, celle qui capte les ballons et relance aussitôt. « C'est ce que j'enseigne à la relève », s'enthousiasme celui qui est aussi entraîneur des jeunes de l'AABB.

Vainqueur - selon ses propres comptes - de 64 trophées durant son interminable carrière, Bagé a côtoyé plus de trois générations de cracks comme Lenisio, Fininho et surtout Falcao. « Lui, c'est le Pelé du futsal, assure le vétéran. Il a remporté son premier trophée avec moi (à Jaragua, en 2005). Il dribblait tout le monde, était imprévisible. Pour son anniversaire, on lui avait apporté un gâteau avec une cerise. Il l'a prise, a jonglé avec avant de la lever en l'air et de la gober. Un truc de fou ! » Malgré son CV bien garni, il lui manque une dernière distinction.

« J'aimerais figurer dans le livre des records (en tant que plus vieux gardien de futsal en activité). Mais il faut dépenser 15 000 € pour faire venir une équipe d'experts de Londres », regrette-t-il. Avec l'aide de son fils, il compte lancer une cagnotte participative pour financer l'initiative, qui « fera plaisir à ma maman », dit-il. Elle aussi joue les prolongations. Dona Amalia est âgée de 98 ans.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles