La Story d’AC/DC (Cstar) : Quand un rockeur pique sa crise… d’appendicite sur scène

·1 min de lecture

En 1973, les frères Angus et Malcolm Young, deux jeunes Australiens, fondent AC/DC. Aujourd'hui, le groupe est toujours en activité après avoir signé plusieurs hymnes incontournables du hard rock, comme "Highway to Hell". De nombreux témoins se relaient pour raconter l'histoire du groupe : Dave Evans, le premier chanteur, Chris Slade, le batteur, Phil Campbell de Motörhead, Andreas Kisser de Sepultura, Biff Byford de Saxon, Bernie Bonvoisin de Trust, Loran de Bérurier Noir, Wattie Buchan de The Exploited, Joe Satriani, mais aussi les spécialistes Philippe Lageat et Francis Zégut.

À lire également

La Story d’Indochine (Cstar) : Le groupe culte en 3 chiffres

Quand, en 1980, Bon Scott meurt d’une overdose, le groupe de hard-rock AC/DC perd sa voix. C’était compter sans son remplacement par Brian Johnson, que son prédécesseur avait vu chanter un jour en se roulant par terre et en exécutant des mouvements suggestifs du bassin. "Bon disait que c’était le meilleur truc qu’il avait vu de sa vie, se souvient, hilare, le guitariste Angus Young. Au final, deux ambulanciers ont débarqué pour emmener Brian à l’hôpital : il faisait une crise d’appendicite…"

La Story d’AC/DC : lundi 4 janvier à 21h00 sur Cstar

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi