StopCovid : l’application du gouvernement visée par une enquête du PNF

·1 min de lecture

En plus du manque d'engouement pour l'application gouvernementale censée aider à lutter contre la propagation du Covid-19, une enquête judiciaire vient noircir le tableau. Les dés ont-il été pipés dans l'attribution du contrat de maintenance de StopCovid, l'application du gouvernement qui a été un flop avant de se transformer en TousAntiCovid ? Le Parquet national financier (PNF) enquête en effet depuis le mois de septembre sur des soupçons de favoritisme au bénéfice d'une filiale de Dassault.

Selon une source judiciaire, le PNF a ouvert en septembre une enquête préliminaire pour "favoritisme", après un signalement de l'association anticorruption Anticor effectué au printemps 2020 sur cette application de traçage des malades du coronavirus.

"Ce sont des questions importantes qui sont posées sur un sujet qui touche chacun des Français, au moment de la mise en place du 'pass sanitaire'", a déclaré à l'AFP l'avocat d'Anticor dans ce dossier, Me Jean-Baptiste Soufron.

"On ne peut que se féliciter de l'ouverture de cette enquête, conformément aux demandes d'Anticor", a-t-il ajouté.

Dans un courrier envoyé au parquet en juin 2020, l'association estimait que la maintenance payante réalisée par la société Outscale, filiale de Dassault Systèmes, pour l'application aurait dû faire l'objet d'un appel d'offres.

>> A lire aussi - L’appli StopCovid fait aussi un four au sein du gouvernement

Le développement de l'application, annoncé pendant le premier confinement et lancé en juin 2020, a été (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tous les touristes vaccinés seront autorisés en Espagne à partir du 7 juin
Tests salivaires à l'école : les objectifs du gouvernement ne sont pas remplis
Le Boeing abattu par l'Iran était bien un "acte terroriste", condamne un tribunal canadien
Le mauvais tour du malus sur les retraites complémentaires, votre taxe foncière ne devrait pas (trop) augmenter cette année... Le flash éco du jour
Le Puy du Fou s’exporte en Chine après avoir conquis l’Espagne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles