Steevy Boulay se confie pour la première fois sur la mort tragique de son père

·1 min de lecture

En rejoignant la bande des Grosses têtes, Steevy Boulay s'est trouvé un mentor en la personne de Laurent Ruquier. A sa sortie de Loft Story, qui a soufflé en beauté ses vingt bougies, le jeune Manceau allait retrouver son salon de coiffure lorsque l'animateur, intrigué par la personnalité du blond peroxydé, lui propose d'effectuer un essai autour de la table d'On va se gêner sur Europe 1. Son excentricité et sa naïveté font immédiatement mouche et séduisent ses camarades de jeu, qui en font un gentil bouc-émissaire. Depuis, celui qui a un avis bien tranché sur Loana est de toutes les aventures de Laurent Ruquier, à la radio comme à la télévision, devant une fière chandelle à celui qui a changé sa vie. Et tant pis si, à 41 ans, il lui a fait des infidélités en acceptant la proposition de Cyril Hanouna pour devenir chroniqueur dans Touche pas à mon poste depuis le 12 avril dernier.

Un poste très précaire qui va lui permettre de mettre du beurre dans les épinards, lui qui a tout juste de quoi rembourser son crédit maison. "Ça me va juste pour vivre ! C'est ma maman ou mon ami qui m'aide quand ça ne vas pas", a-t-il révélé à Jordan de Luxe sur Non stop People, au sujet de ses émoluments modestes.

Steevy Boulay est également revenu sur la mort de son père, une grande première pour lui, d'où son émotion sur le plateau. "Ça a été un choc", concède-t-il, avant d'expliquer les circonstances de cette disparition. "Mon père était chercheur d'or en Amazonie, il a peut-être pas dû faire les (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Affaire des dîners clandestins : Pierre-Jean Chalençon répond au tacle de Sophie Davant et s'en prend à elle
Un coup de génie du prince Charles ? Il aurait piégé ses fils William et Harry pour qu'ils entament une discussion
Darius Rochebin blanchi après des accusations de harcèlement sexuel : découvrez quand le journaliste sera de retour sur LCI
Clem : Loup-Denis Elion débarque dans la série, son avenir entre les mains des téléspectateurs
Vianney "privilégié" : pourquoi il défend les autres artistes des plateformes de streaming