Cette statue devant un école catholique en Australie a été couverte pour les bonnes raisons

Gary Assouline
Cette statue devant un école catholique en Australie a été couverte pour les bonnes raisons

INSOLITE - Malaise. Une statue inaugurée la semaine dernière devant l'école catholique de Blackfriars près d'Adelaide en Australie a fait polémique pour sa mise en scène. On peut y voir Saint-Martin de Porrès tendre un morceau de pain à un enfant.

Sauf que la pose dans laquelle est représenté le saint -réputé pour sa faculté à multiplier la nourriture au XVIe siècle-, est jugée inappropriée. Comme l'explique le site australien The Advertiser cité par de nombreux médias, l'image a fait le tour des réseaux sociaux dans le pays.

Devant les réactions d'indignation, l'école a été contrainte de couvrir la statue avec un grand voile noir pour cacher ce que certains ont pris pour une sculpture provocatrice, rappelant les affaires de pédophilie qui touchent l'Eglise catholique. D'autant plus que selon le site australien ABC, deux anciens professeurs de l'école ont été emprisonnés au cours des 12 dernières années pour avoir abusé d'enfants.

Dans un communiqué publié ce mercredi 22 novembre sur le compte Facebook de la Blackfriars Priory School, le principal s'est excusé tout en plaidant un problème de perspective. "Les plans conceptuels en deux dimensions de la statue ont été visionnés et approuvés par l'équipe de direction en mai, mais à l'arrivée, la statue en trois dimensions a été jugée potentiellement suggestive. Par conséquence, nous l'avons immédiatement couverte et un sculpteur local a été appelé pour repenser son design".

Sur Twitter et Instagram, des internautes ont pris les devants en détournant l'image de la statue afin de lui rendre son message premier.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages