Stationnement à Paris : cette fois, vous avez intérêt à payer !

Benoit Hasse
LE PARISIEN OLIVIER BOITET

A partir du 1er janvier, un PV reviendra à 50 euros dans la zone centrale, minoré de 30% s’il est payé dans les quatre jours.


Terminé, le « modeste » PV à 17 €. Place au FPS (forfait post-stationnement) à 50 € ! A partir du 1er janvier prochain, les automobilistes qui misaient sur le coût limité de l’amende et sur la rareté des contrôles pour se dispenser de payer leur place de stationnement vont devoir changer de stratégie. La réforme qui entre en vigueur en 2018 va se traduire, dans la capitale, par des contrôles beaucoup plus fréquents et des sanctions plus lourdes pour les fraudeurs. Décryptage.

A LIRE AUSSI

> Stationnement à Paris : la chasse aux fraudeurs est ouverte

Qui fera les contrôles ? Des agents du privé ! La mairie a attribué le marché du contrôle du paiement sur les quelques 150 000 places de stationnement « de surface » de Paris à deux prestataires : le groupement CSV (filiale de Urbis Park) pour les arrondissements du nord (VIIIe, IXe, Xe, XVIIe, XVIIIe et XIXe) et la société Streeteo (du groupe Indigo) pour le reste de la capitale.

Combien de « pervenches » sur le terrain ? Les prestataires privés choisis par la Ville pour les 6 prochaines années ont recruté 260 « contrôleurs » de terrain. Ils remplaceront les Agents de Surveillance de Paris (les actuelles « pervenches » qui dépendent de la préfecture de police) et dont l’effectif théorique est de 1 800. Nettement moins nombreux, les contrôleurs « privés » seront dotés d’outils informatiques pour lire les plaques d’immatriculation (à taper sur l’horodateur en remplacement du ticket « papier »). Ils seront, en outre, aidés par une flottille de 11 véhicules à lecture automatique de plaques qui les orientera vers les rues où trouver des mauvais payeurs.

Quels seront les nouveaux tarifs du stationnement ? Ils ne changeront pas pour les stationnements de moins de 2 heures (4 € de l’heure dans les 11 premiers arrondissements du centre et 2,40 €/h dans ceux bordés par le périphérique). Mais au-delà de (...) Lire la suite sur LeParisien.fr

Stationnement à Paris : la chasse aux fraudeurs est ouverte
Orly : la deuxième station à hydrogène de la région est près de l’aéroport
Mort de Johnny Hallyday : la RATP renomme la station Duroc en son honneur
Paris : Ofo, le géant chinois du vélo en libre-service arrive aujourd’hui
Le RER, 40 ans au service des territoires d’Ile-de-France

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages