Station spatiale internationale : la Russie s'en va avant les autres partenaires

Lors d’une rencontre télévisée avec le président russe Vladimir Poutine, Yury Borisov, le nouveau directeur de Roscosmos nommé en remplacement de Dmitri Rogozine, s’est exprimé sur l’avenir immédiat du programme spatial russe. Plusieurs sujets ont été évoqués dont la participation de la Russie au programme de la Station spatiale internationale.

Plongeon final de la Station spatiale internationale : le scénario prévu par la Nasa

Sans surprise, il a acté la décision prise par son prédécesseur de quitter l’ISS après 2024, ce qui en soi n’est pas étonnant. En effet, tous les partenaires de l’ISS ont prévu de quitter le programme après 2024 étant donné que l’ISS sera désorbitée en janvier 2031. Néanmoins, la Russie quittera le navire un peu plus tôt que les autres, ce qui ne devrait pas poser de problème. En effet, ce qui est perçu comme un geste d’apaisement ; Yury Borisov a précisé à Vladimir Poutine que « bien sûr, nous [la Russie, ndlr] remplirons toutes nos obligations envers nos partenaires, mais la décision de quitter cette station après 2024 a été prise ». Dit autrement, le retrait russe du programme se fera en bonne intelligence avec les autres partenaires, sans précipitation et sans mettre en danger la viabilité du complexe orbital et ses occupants. On notera que ni la Nasa, ni l’ESA et ni la CSA ont été officiellement prévenues de ce retrait russe.

Le pari difficilement tenable d'une station russe indépendante

Yury Borisov a aussi indiqué que la Russie envisageait de mettre en place, à cet horizon 2024, une station orbitale qualifiant ce projet de « priorité du programme spatial ». Il a reconnu que, du fait des sanctions occidentales à l’encontre de la Russie, le secteur industriel spatial se trouvait dans une « situation difficile ».

La future station spatiale russe se dévoile un peu plus

L'idée d’une station spatiale russe indépendante n’est pas nouvelle. Elle a même été évoquée à plusieurs reprises ces dernières années. Parmi les options envisagées,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles