Station spatiale chinoise : départ imminent d'un nouvel équipage pour une mission record

·2 min de lecture

Moins d’un mois après le retour sur Terre de Shenzhou 12, l’Agence spatiale chinoise s’apprête à lancer un nouvel équipage de trois taïkonautes à bord de sa station spatiale. Cet équipage est composé de deux hommes, Zhai Zhigang et Ye Guangfu, et de Wang Yaping, qui volera pour la seconde fois. Elle sera la première femme à séjourner à bord du complexe orbital chinois. Mieux encore, elle pourrait aussi devenir la première chinoise à sortir dans l'espace, ce qui est probablement prévu lors de son séjour à bord. Cette mission sera la cinquième des 11 missions nécessaires à l’assemblage complet de cette station spatiale. En 2022, deux nouveaux modules seront amarrés.

Son lancement, depuis le centre spatial de Jiuquan, est prévu dans la matinée du vendredi 15 octobre. Notez que comme lors de la précédente mission, le lanceur de la mission suivante est d’ores et déjà assemblé et prêt à être lancé en urgence si un problème devait survenir à bord de la station spatiale.

Le corps des astronautes chinois principalement composé d’hommes

La présence d’une femme dans l’équipage de Shenzhou 13 est à souligner étant donné que le corps des astronautes chinois est principalement composé d’hommes. À ce jour, seuls deux des douze taïkonautes à avoir volé dans l’espace étaient des femmes ! La première était Liu Yang lors de la mission Shenzhou 9 en 2012. Un an plus tard, Wang Yaping réalisait son premier vol spatial à bord de Shenzhou 10, aujourd'hui elle s'apprête donc pour son second vol dans l'espace. 

En matière de parité, on est loin du compte. Et la situation ne devrait pas s’améliorer dans l’avenir. En effet, la dernière sélection d’apprentis taïkonautes,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles