Dans une station des Pyrénées, de la neige livrée par hélicoptère

1 / 2

Neige livrée par hélicoptère: derrière la polémique, la réalité économique et climatique des stations de ski

La neige manque cruellement dans plusieurs stations de ski des Pyrénées. À tel point que le conseil départemental de la Haute-Garonne a décidé d'en faire livrer par hélicoptère à Luchon-Superbagnères, une station qu'il gère depuis 2018. 

Joint par France 3 Occitanie, il explique que cette décision doit permettre "de garantir l’activité de l’école de ski de Superbagnères dans les jours à venir". Seules 6 pistes sur 28 étaient ouvertes ce vendredi, alors que la température avait atteint 11 degrés à la station.

"Pas hyper écologique"

Une décision qui interroge, alors que le changement climatique est au cœur des débats. Il y a peu, la mairie de Gérardmer s'est déjà attiré les foudres d'une association écologiste en faisant livrer de la neige par camion jusqu'aux pistes de ski.

Hervé Pounau, le directeur du syndicat mixte qui regroupe trois stations de Haute-Garonne, dont celle de Luchon-Superbagnères, se dit conscient que "ce n'est pas hyper écologique".

"C'est vraiment exceptionnel et nous n'avons aucune intention de le reproduire. On n'a pas eu le choix cette fois-ci", souligne-t-il.

Deux opérations d'héliportage ont été confiées à une entreprise spécialisée. La première a eu lieu ce vendredi, la deuxième ce samedi. Le but était de "transvaser de la neige du haut de la station vers le bas, notamment sur les espaces dédiés aux enfants et débutants", a indiqué le conseil départemental.

"Cela va nous coûter entre...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi