Start-up en Afrique : qui sont les « gagnants » de la crise ?

Par Marlène Panara
·1 min de lecture
Le Lagos Hub a réalisé divers projets dans les domaines de l'éducation, de l'action climatique, de la durabilité environnementale, de l'entrepreneuriat, de l'innovation et de l'égalité des sexes et a directement aidé des milliers de familles à faible revenu à travers l'État.
Le Lagos Hub a réalisé divers projets dans les domaines de l'éducation, de l'action climatique, de la durabilité environnementale, de l'entrepreneuriat, de l'innovation et de l'égalité des sexes et a directement aidé des milliers de familles à faible revenu à travers l'État.

En cette fin d'année 2020 si particulière, l'heure est au bilan pour les start-up africaines. Comme un peu partout dans le monde, la crise liée à la pandémie de Covid-19 a fait des dégâts. D'après une étude réalisée par la plateforme Startuplist Africa, « l'effet négatif de la pandémie a conduit les entreprises à s'endetter plus qu'il n'en a jamais été ces cinq dernières années ». Les auteurs de l'étude constatent en effet « une augmentation de 10 % du financement par emprunt, en glissement annuel ». Avec des investissements jamais vus depuis cinq ans, les premiers mois de l'année 2020 laissaient pourtant présager d'une année exceptionnelle : au premier trimestre, les investissements avaient bondi de 67 % par rapport à la même période en 2019. Mais l'expansion de l'épidémie et l'instauration des premières règles de confinement quelques semaines plus tard ont douché tous les espoirs. Au second trimestre, les financements aux start-up ont été en baisse de 41 % par rapport à l'année précédente.

Fonds leve?s par secteur. © DR

Lire aussi Covid-19 : l'Afrique joue la carte de l'e-santé

La santé et les énergies renouvelables : « des besoins réels »

Dans ce contexte peu propice à la croissance, deux secteurs d'activité, en revanche, ont tiré leur épingle du jeu. Les grands gagnants ? Les sociétés dédiées à la santé et aux énergies renouvelables qui, d'après l'étude, ont suscité un vif intérêt chez les investisseurs cette année. Et qui par la même occasion ont damé l [...] Lire la suite