"Starmania": la comédie musicale culte de nouveau repoussée, à l'automne 2022

Benjamin Pierret
·2 min de lecture
Starmania - Fimalac Entertainment
Starmania - Fimalac Entertainment

Les nostalgiques de Starmania vont devoir patienter plus longtemps que prévu. Le retour de la comédie musicale culte prévu pour 2020, reporté à novembre 2021 en raison de la pandémie de coronavirus, sera finalement décalé d'une année supplémentaire et n'interviendra qu'à l'automne 2022 à la Seine musicale, comme l'ont annoncé ce mardi ses producteurs Thierry Suc et Aurélien Binder sur RTL.

"Le contexte actuel ne nous permet ni de produire le spectacle ni de le présenter tel qu'il doit être présenté, c'est-à-dire sans aucune distanciation sociale, au mois de novembre prochain", ont-ils expliqué.

"Un spectacle comme Starmania, c'est environ 70 personnes tous les soirs: 35 sur scène, 35 derrière", ont-ils poursuivi. "Il est impossible, aujourd'hui, d'imaginer 70 personnes travailler et répéter dans les conditions dans lesquelles nous sommes (...) Nous avons un casting international qui vient pour partie du Québec: il est impossible de les faire venir ou d'y aller pour continuer le casting que nous avions démarré là-bas."

"La limite de l'adaptabilité"

Aurélien Binder, président de Fimalac Entertainment qui produit le spectacle, évoque "une décision extrêmement difficile à prendre", motivée par la dernière allocution d'Emmanuel Macron:

"Le confinement d'un mois qui a été présenté nous a convaincus de reporter nos intérêts encore d'une année. C'est la limite de l'adaptabilité ou de l'appel présidentiel à se réinventer. Nous sommes dans un secteur extrêmement complexe, où on manipule de la création; nous considérons que nous n'avons pas à dégrader la qualité et l'exigence que nous avons pour le spectacle. On préfère se mettre dans des temporalités où le spectateur sera plus rassuré de pouvoir se réunir. On a besoin d'avoir un écosysteme qui soit complètement détendu pour revenir dans des lieux de spectacle vivant, reconsommer de la culture de manière libre."

Mise en scène de Thomas Jolly

Ils évoquent, enfin, l'importance de pouvoir se projeter: "On a besoin de 3 à 6 mois avant de faire montrer sur scène nos artistes (...) On s'est focalisé sur la fin de l'automne, mais c'est menacé pour des questions de rétroplanning logistique."

Créé en 1978 par Luc Plamondon et Michel Berger, Starmania n'avait pas été monté sur scène depuis des années. La mise en scène est assurée par Thomas Jolly, grand fan de Starmania qui travaille avec Luc Plamondon, mais aussi Raphaël Hamburger, le fils de Michel Berger et France Gall.

Article original publié sur BFMTV.com