Starbucks investit 220 millions de dollars près de Shanghai

Nouvelle avancée du café américain dans l'Empire du milieu. Starbucks a ouvert ce mardi 19 septembre près de Shanghai un "parc d'innovation" ouvert au public, pour un budget de 220 millions de dollars (206 millions d'euros), signe de l'intérêt que maintiennent les multinationales pour la Chine, malgré ses difficultés économiques. L'annonce survient alors que les chambres de commerce américaine et de l'Union européenne en Chine ont publié mardi des rapports pour alerter sur les difficultés des entreprises étrangères face à une législation locale souvent floue et sujette à interprétations.

Malgré tout, "les meilleurs jours de Starbucks en Chine sont devant nous", a assuré à l'AFP un porte-parole de l'entreprise. Le "parc d'innovation du café", qui comprend une usine de torréfaction, un centre de distribution et un dispositif d'expérience immersive pour les visiteurs, est le plus gros investissement de Starbucks dans ce genre de projet en dehors des Etats-Unis, selon un communiqué publié mardi. "Comme la Chine constitue notre plus gros marché à l'international et à la plus forte croissance, nous allons continuer à renforcer nos investissements et notre engagement à long terme" sur ce marché, assure le PDG Laxman Narasimhan, cité dans le communiqué.

Le patron du groupe s'était rendu en Chine en mai et y avait rencontré le maire de Shanghai, selon les médias d'Etat. Comme lui, de nombreux PDG de multinationales - dont Apple, Tesla, JP Morgan et General Motors - sont venus ces derniers (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite