Star Wars : de la princesse Leïa à Rey la guerrière, comment les héroïnes ont évolué au fil des trilogies

Jules Boudier

On ne peut pas dire que Star Wars soit particulièrement riche en personnages féminins. Ceux-ci se comptent sur les doigts de la main, noyées dans la foule de maîtres Jedi, pilotes de vaisseaux de combat, contrebandiers ou sénateurs en tout genre.

Leur rôle a beaucoup évolué depuis Un Nouvel espoir en 1977, de la charismatique princesse Leïa à Rey la jeune pilleuse d'épaves. Retour sur ces figures centrales du plus célèbre des space operas, pour comprendre comment la place de la femme y a changé d'une trilogie à l'autre.

Leïa Organa, la princesse charismatique

Née en 19 avant BY (Bataille de Yavin, qui voit la destruction de la première Etoile de la Mort dans l'épisode IV), Leïa Organa d'Alderaan est la fille d'Anakin Skywalker et Padmé Amidala. Séparée de son frère jumeaux Luke Skywalker à la naissance, elle est élevée dans une famille de nobles par la reine Breha Antilles Organa et son mari, le sénateur et prince consort Bail Organa, souverains de la planète Alderaan. Figure importante de l'Alliance Rebelle, la résistance contre l'Empire, elle est le seul personnage féminin important de la trilogie initiale (si,si, vous pouvez chercher, c'est bien la seule).


Princesse guerrière à l'humour grinçant (on se souvient du "vous voulez peut-être que je descende pour pousser ?" qu'elle lance à Han Solo quand le Faucon Millénium tombe en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi