Star Wars, un nouvel espoir (TMC) : Ce succès planétaire auquel personne ne croyait...

·1 min de lecture

Des novices prometteurs

Choisir des inconnus peut paraître aujourd’hui suicidaire. Or, ce fut un coup de génie. Ainsi, Lucas l’anticipait, l’identification avec les personnages serait aisée. Mark Hamill, Carrie Fisher et Harrison Ford, vu dans American Graffiti (deuxième film de Lucas), ne soupçonnent pas qu’ils vont devenir le trio le plus iconique du 7e art. Harrison Ford explique, en promo, que son vrai métier est menuisier et que ce fut une belle parenthèse…

À lire également

Star Wars : L’Empire contre-attaque (TMC) Pourquoi ce volet est le meilleur opus de la saga ?

Une série B de SF sans avenir ?

Lorsque Lucas se présente avec son scénario racontant le combat du Bien contre le Mal dans une très, très lointaine galaxie peuplée de créatures étranges, la Warner, pensant que la science-fiction est has been, refuse de le suivre. La 20th Century Fox accepte… sans trop y croire, mais Lucas offre de n’être pas payé contre l’obtention des droits sur les éventuels produits dérivés. Pari gagnant ! En France, personne, ou presque, ne parie sur La Guerre des étoiles. Michel Drucker, qui a assisté à la première à Los Angeles, est certain, pour sa part, que ce sera un succès. Le phén... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi