Star wars- Les derniers Jedi : excellent…. mais un petit cran en-dessous du précédent

Marilyne Letertre
Journaliste ciné

L’épisode 8 tant attendu par les fans est enfin arrivé et Yahoo a eu la chance de le découvrir avant sa sortie. Malgré de petites réserves, les espoirs ne sont pas déçus. Explications (garanties sans spoilers).

The Walt Disney Company France

L’histoire
Pour ceux qui l’ignoreraient encore, ce huitième volet reprend pile là où le précédent s’était arrêté : Rey tente de convaincre un Luke reclus de devenir son maître Jedi et de joindre la résistance, Kylo Ren se bat toujours avec ses vieux démons, et Finn, Poe et Leia tentent de sauver ce qu’il reste de la résistance dans l’espoir de faire renaître la République.

Les enjeux
Kylo est-il définitivement perdu du côté obscur depuis qu’il a tué papa Solo ? Son interprète disparue, la princesse Leia vit-elle ses dernières heures à l’écran ? Pourquoi Luke s’est-il exilé sur son île ? Qui sont les parents de Rey ? Toutes ces questions trouveront réponse dans cet épisode qui, malgré tout, ne manquera pas de soulever de nouvelles interrogations.

L’action
Elle est menée de main de maître par Rian Johnson, le réalisateur de Looper qui sera aussi aux commandes d’une nouvelle trilogie Star Wars déjà commandée par Disney. Malgré un démarrage un poil longuet, Les derniers Jedi offre son lot de batailles spatiales et terrestres d’anthologie, notamment le final évoquant les plus grandes heures de la trilogie initiale.

Les Porg
On a tellement vu tourner sur les réseaux sociaux les images de ces minipeluches aux grands yeux qu’on ne pouvait pas faire l’impasse. Et ils sont tout ce qu’on imaginait : un simple argument pour vendre du produit dérivé. Mais ils sont aussi très très secondaires :  pas de panique !

The Walt Disney Company France

Les surprises
Elles sont nombreuses et pour certaines, E-NO-R-MES. Qu’il s’agisse du destin de certains personnages ou de références à la première trilogie.

L’émotion
Elle naît surtout des surprises mentionnées ci-dessus mais, dans la globalité, elle est moindre que dans l’épisode 7- Le réveil de la force. Peut-être est-ce simplement dû à l’effet de surprise passé et au plaisir déjà presque habituel de retrouver les acteurs historiques de la saga ? Ou peut-être est-ce dû à la densité du film : à vouloir mettre beaucoup de choses, peut-être trop, il est parfois difficile de se poser, de respirer, pour digérer ce qui vient de se passer à l’écran.

Les acteurs
Toujours impeccables et c’est là la grande qualité de cette nouvelle trilogie. Contrairement à Rogue One qui pâtissait d’une actrice principale transparente (Felicity Jones), Les derniers Jedi doit beaucoup à Daisy Ridley, parfaite héroïne badass et fragile à la fois. Ses confrontations avec Adam Driver (Kylo Ren) et Mark Hamill (Luke) réservent quelques-unes des meilleures scènes de ce nouveau film qui, avec le précédent, fait définitivement oublier les ratages des épisodes 1, 2 et 3 sortis au début des années 2000.

De Rian Johnson. USA, 2h32.

A LIRE AUSSI
> Jeff Goldblum de retour dans Jurassic World 2
> Santa & CIe : le pari casse-gueule mais réussi d’Alain Chabat
> Pourquoi aller Voir Coco même si tu as plus de 10 ans