Star Wars : l'actrice Gina Carano virée par Disney après ses propos "odieux et inacceptables" sur la Shoah

Anthony Jammot
·1 min de lecture

"Telle est la voie !" La réplique culte de la série The Mandalorian s'applique parfaitement à la sentence irrévocable prise à l'encontre de l'actrice américaine Gina Carano. Celle qui incarnait Cara Duna, une rebelle alliée du héros, a été écartée en seulement quelques heures par Disney après des propos "odieux et inacceptables" tenus dans une story Instagram, dans laquelle elle comparait le sort des républicains américains (pro-Trump) à celui des juifs durant la Shoah : "Les juifs étaient battus dans les rues, non pas par les soldats nazis mais par leurs voisins... même par des enfants. (...) Les soldats nazis pouvaient rafler facilement des milliers de juifs, le gouvernement dans un premier temps les avait fait haïr de leurs voisins simplement parce qu’ils étaient juifs. En quoi est-ce différent du fait de haïr un individu en raison de ses idées politiques", pouvait-on lire dans ce post, rapidement supprimé.

Une nouvelle déclaration polémique qui a immédiatement provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, le hashtag #FireGinaCarano ("Virez Gina Carano") dénonçant les "déclarations antisémites" de l'actrice s'étant rapidement placé dans les tendances Twitter mercredi en fin de journée. La réaction de Lucasfilm, la société produisant Star Wars rachetée par Disney en 2012, n'a pas traîné : "Gina Carano n’est plus employée par Lucasfilm et il n’est pas prévu qu'elle le soit de nouveau à l’avenir", a déclaré un porte-parole de Lucasfilm dans un communiqué.

"Ses publications (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi