Star Wars 9 : photos, infos et confirmations pour L'Ascension de Skywalker

[Url href='https://twitter.com/maxp26']Maximilien Pierrette (@maxp26)[/Url]

Alors que la planète cinéma a les yeux rivés vers Cannes grâce au Once Upon A Time... In Hollywood de Quentin Tarantino, Vanity Fair détourne notre attention vers la galaxie lointaine, très lointaine, créée par George Lucas et reprise en mains par J.J. Abrams, de retour aux commandes de Star Wars - Episode IX après avoir laissé les commandes du VIII à Rian Johnson. Attendu le 18 décembre dans nos salles, L'Ascension de Skywalker se dévoile à travers de nouvelles photos et informations. Avec, enfin, une confirmation.

KYLO REN ET SES CHEVALIERS

Brièvement aperçus dans Le Réveil de la Force, dans la séquence des visions de Rey, les Chevaliers de Ren ont ensuite brillé par leur absence, suscitant bon nombre de questions : sont-ils morts après avoir commis plusieurs massacres ? Partis en exil ? Ont-ils tourné le dos à Kylo Ren ? Des questions auxquelles L'Ascension de Skywalker pourrait bien répondre, puisque les personnages seront bel et bien de la partie, comme le confirme l'une des photos de l'article, signée Annie Leibovitz. Si le nom de leurs interprètes respectifs n'est pas révélé (il pourrait ne s'agir que de cascadeurs, si aucun d'eux n'enlève son masque), le cliché nous les montre aux côtés de J.J. Abrams sur la nouvelle planète de sable visible dans le teaser et dont les scènes ont été tournées à Wadi Rum, en Jordanie, moyennant la construction de plusieurs kilomètres de route et d'un village pour loger l'équipe, tournage en plein désert oblige.


Kylo Ren & Rey : luttons sous la pluie

L'article ne précise bien évidemment pas quel sera leur rôle dans l'intrigue de ce nouvel opus. Mais on notera qu'une autre photo montre Kylo Ren et Rey, face-à-face, sabre laser au poing et sous une pluie battante. Or c'est également sous une averse que nous avions fait connaissance avec les Chevaliers de Ren dans l'Episode VII. Se pourrait-il que la vision de l'héroïne incarnée par Daisy Ridley ait, en réalité, été un flashforward destiné à nous teaser le final de la trilogie initiée en 2015 ? Il faudra patienter jusqu'au mois de décembre pour le savoir. Mais il y a fort à parier qu'ils seront liés au Premier Ordre, dont nous allons découvrir les origines : "C'est un peu comme si les Nazis réfugiés en Argentine s'étaient rassemblés pour ramener [cette idéologie] à la vie", précise J.J. Abrams pour appuyer une analogie déjà à l'oeuvre dans Le Réveil de la Force, avec les discours pleins de colère du Général Hux.

Lequel sera aussi de retour, toujours sous les traits de Domhnall Gleeson. Mais pas seul. Si les tensions avec Kylo Ren auront sans doute eu raison de leur collaboration, cette figure du Premier Ordre semble désormais accompagnée par le Général Pryde, joué par Richard E. Grant, que l'on découvre en photo dans l'article, sans en savoir plus sur lui. Qui est-il ? D'où vient-il ? A-t-il un lien avec Kylo Ren, qui aura fort à faire dans cet opus, contraint, en plus, de se confronter à ses peurs et à son passé au risque de se laisser broyer par eux, comme le laisse entendre Adam Driver ? Réponse dans un peu moins de six mois, sauf si une nouvelle bande-annonce nous en apprend un peu plus.

DES NOUVEAUX ET DES ANCIENS

Du côté des nouveaux, nous apercevons Naomi Ackie, alias Jannah. Peu de temps après avoir fait sa connaissance pendant la Star Wars Celebration, la jeune femme s'illustre ici en photo. Aux côtés de Finn, avec un arc et sur une créature qui ressemble à un croisement entre un cheval et un phacochère. Comme attendu, elle sera bien du côté des héros. Mais qu'en sera-t-il pour Keri Russell ? Jusqu'ici absente de la promotion, celle-ci apparaît enfin, et c'est grâce à la légende de la photo d'Annie Leibovitz que nous savons que c'est elle qui se cache sous le casque, qui n'est pas sans rappeler celui de Boba Fett, de la canaille Zorri Bliss. Toute de violet vêtue, elle se tient sur la planète enneigée Kijimi, que nous avions très brièvement aperçue dans le teaser.


A-t-on déjà vu ce vaisseau auparavant ?

Un plan qui avait beaucoup fait parler puisque le vaisseau que l'on voit ressemble beaucoup à celui qui décollait lorsque Rey revivait son abandon sur Jakku dans le fameux flash du Réveil de la Force. Se pourrait-il alors que Zorri Bliss soit liée à ses parents et qu'elle puisse l'aider à en savoir plus sur son passé ? À moins qu'il ne s'agisse tout simplement de sa mère, ce qui serait à la fois méta (Keri Russell ayant été la première héroïne de J.J. Abrams, dans la série Felicity) et étonnant car allant à l'encontre de ce que Rian Johnson avait mis en scène dans Les Derniers Jedi. Sauf s'il s'avère, bien sûr, que Kylo Ren avait menti. Et c'est, pour l'instant, tout en ce qui concerne les nouveaux. Qui seront accompagnés par des anciens, et pas des moindres.

Alors qu'une photo nous montre Luke aux côtés de R2-D2 (un flashback sur la destruction de son Académie Jedi ? Un retour sous forme de fantôme ?), et que Lando Calrissian pose dans le Faucon Millenium avec une tenue proche de celle portée par Donald Glover dans Solo, Leïa occupe une belle part de l'article de Vanity Fair. Et pour cause : décédée en décembre 2016, Carrie Fisher n'a pu reprendre son rôle dans cet Episode IX, créant un véritable casse-tête pour Colin Trevorrow, alors attaché au film, puis à son successeur J.J. Abrams, qui ne pouvait pas plus se résoudre à utiliser une version numérique de l'actrice qu'à la remplacer par une autre comédienne, alors qu'il avait besoin de la mère de Kylo Ren pour raconter son histoire.


Les adieux de Leïa et Carrie Fisher à la saga

La solution lui est venue lorsqu'il s'est souvenu de ces scènes coupées du Réveil de la Force : "Il est dur d'en parler sans passer pour un crétin cosmico-spirituel", explique le réalisateur. "Mais nous avons soudain eu l'impression de trouver la réponse impossible à une question impossible." Et c'est ainsi qu'il s'est basé sur les images déjà existantes, en écrivant des dialogues collant à ceux de Carrie Fisher, avant de recréer la même lumière pour inclure Leïa dans les nouvelles prises de vues. Des séquences dans lesquelles Billie Lourd, la fille de la comédienne, devrait apparaître, ayant insisté auprès du cinéaste qui lui avait proposé de ne pas l'inclure si la charge émotionnelle était trop forte pour elle. Grâce au teaser, nous savons que Leïa fera face à Rey, mais qu'en sera-t-il des autres, à savoir Poe ou Finn, devenu un membre actif de la Résistance selon John Boyega ?

LA FIN EST PROCHE

Et comment Palpatine va-t-il faire son retour dans le récit ? L'article ne mentionne pas le personnage ni même son interprète Ian McDiarmid. Ou pas directement car, selon des sources proches de la production, L'Ascension de Skywalker ne marquera pas tant la fin de la trilogie initiée en 2015 que celle de la saga lancée en 1977 et, de ce fait, se présentera comme le climax du conflit qui oppose Jedi et Sith depuis un millénaire. Le Premier Ordre ne sera donc pas la seule menace, et peut-être que les deux mouvements se rejoindront autour d'un "emblème commun" mentionné par Anthony 'C-3PO' Daniels au moment d'évoquer une réplique sur laquelle il a constamment buté. À moins que cela ne concerne les gentils. Ou un peu tout le monde.

Quoiqu'il en soit, ce retour annoncé de l'Empereur de la première trilogie souligne un peu plus les intentions de J.J. Abrams (et Rian Johnson) sur les opus VII, VIII et IX : s'emparer de l'héritage qui leur a été laissé, se l'approprier. "Cette trilogie parle de cette jeune génération, cette nouvelle génération qui doit gérer la dette du passé", explique le metteur en scène. Une dette positive comme négative, puisque s'appliquant aussi bien aux accomplissements qu'aux erreurs de leurs prédécesseurs. Et il en va de même derrière la caméra  : "L'idée du film est un peu ce que je ressentais au moment de me plonger dedans en tant que réalisateur. C'est-à-dire que j'ai hérité de toutes ces choses, de grandes choses, d'une grande sagesse, du bon et du mauvais, et alors que nous arrivons à la fin, nous devons nous demander ce qu'il faut faire pour que cela soit réussi."


Quel sort pour Kylo Ren ?

Comme l'auteur de l'article le rappelle très bien, la méthode de Kylo Ren n'est donc pas la bonne, qu'il s'agisse faire revivre le passé en devenant son grand-père Dark Vador (Le Réveil de la Force), comme laisser ce même passé mourir et le tuer s'il le faut (Les Derniers Jedi). Il faut se concentrer sur le présent, tout en tirant des leçons de ce qui a été fait précédemment, se l'approprier et avancer. Des propos qui devraient un peu rassurer ceux qui craignaient que J.J. Abrams, qui a tenu à conserver un style analogue à celui de la première trilogie, ne renie ce que Rian Johnson avait fait pour revenir en arrière. Attendu comme la grande conclusion de la saga, avec une victoire définitive du Bien sur le Mal, L'Ascension de Skywalker devrait être une synthèse de tout ce qui a été fait auparavant, afin d'écrire le futur de la meilleure des façons.

Rendez-vous le 18 décembre dans les salles françaises :