Star Academy : Une participante malade et dans l'incapacité d'avoir un nouvel enfant

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En 2004, Lucie Bernardoni investissait les lieux du château de Dammarie-les-Lys pour l'émission la Star Academy. A l'issue d'une compétition de plusieurs semaines, la chanteuse s'est hissée jusqu'en finale, face à Grégory Lemarchal, qui a gagné. Un exploit pour le jeune homme aujourd'hui décédé puisqu'il souffrait de la mucoviscidose. Mais il n'était en réalité pas le seul candidat à lutter contre la maladie. Il y avait également Lucie Bernardoni, sauf qu'il était "interdit de (se) plaindre à cause de la maladie de Grégory", comme elle l'a confié à Jordan De Luxe dans son émission Chez Jordan. Ce mal qui la ronge, la jolie brune accepte désormais d'en parler. "Je sais que j'ai une maladie génétique depuis longtemps et un jour j'en ai eu marre et c'est l'instinct qui a parlé (...) J'en ai eu besoin. J'en avais marre de devoir mentir quand j'étais fatiguée, quand j'avais des malaises", a-t-elle expliqué.

Lucie Bernardoni souffre du syndrome d'Ehlers-Danlos, une maladie génétique "musculaire et vasculaire" qui touche "beaucoup de gens". "J'ai été diagnostiquée assez tard, il y a beaucoup d'errance médicale, comme beaucoup de maladies génétiques", a-t-elle regretté. On ne sait pas grand-chose de ce fléau mais une chose est sûre, elle a eu des conséquences terribles sur la vie de l'épouse de Patrick Maktav. "Je n'ai pas une grosse santé....

Lire la suite


À lire aussi

"Un long parcours..." : Un enfant de Familles nombreuses touché par la maladie, des nouvelles peu rassurantes
Val Kilmer malade : ses enfants donnent enfin de ses nouvelles
Lucie Bernardoni (Star Academy) : Sa maladie génétique l'empêche d'avoir un enfant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles