« Star Academy » : Marc Lavoine décrié pour son comportement « déplacé »

Marc Lavoine a choqué beaucoup d’internautes en étant trop tactiles avec Léa, la jeune participante de la Star Academy avec qui il partageait un duo samedi 19 novembre.
Capture d’écran / TF1 Marc Lavoine a choqué beaucoup d’internautes en étant trop tactiles avec Léa, la jeune participante de la Star Academy avec qui il partageait un duo samedi 19 novembre.

TÉLÉVISION - « Il me dégoûte », « vieux crado », « c’est vraiment déplacé »… À l’issue du prime de la Star Academy de ce samedi 19 novembre, de nombreux internautes se sont dits choqués par « l’attitude déplacée » du chanteur Marc Lavoine à l’égard de la jeune Léa, 24 ans.

Invité à chanter avec les élèves à l’occasion de la demi-finale de samedi, le chanteur de 60 ans a notamment interprété son titre « J’ai tout oublié » aux côtés de la jeune femme. Si la performance de la jeune femme, qualifiée en finale aux côtés d’Anisha, Louis et Enola n’a pas particulièrement marqué les esprits, une séquence tournée juste avant a autrement interpellé les téléspectateurs.

On y voit le chanteur se pencher vers la jeune femme, lui glissser quelques mots à l’oreille, avant de déposer un baiser dans son cou. Un comportement particulièrement décrié sur les réseaux sociaux, notamment à cause de leurs âges respectifs.

Des compliments et gestes jugés incorrects

« Vous jugez Léa, mais elle était clairement pas à l’aise après le bisou de Marc Lavoine dans son cou, il me dégoûte », signe un utilisateur sur Twitter. « Marc Lavoine qui tape un bisou dans le cou à la jeune Léa qui est déjà stressée que toute sa performance change. Normal. Vieux crado », dénonce un autre.

Après la chanson, le chanteur a également complimenté la jeune chanteuse sur son physique. « Vous étiez très jolie à la répétition sur la balançoire, mais ça va, ça ne vous a pas pénalisé… », a lancé Marc Lavoine. Une phrase encore une fois mal perçus par de nombreux utilisateurs de Twitter, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi