Star Academy 9 : Tony sur un siège éjectable

Parce qu'il fait des pompes comme un dieu mais qu'il ne sait pas chanter, Tony est bien parti pour être éliminé jeudi. (Mais il pourra devenir boxeur, s'il veut. Ou être embauché pour la nouvelle version 3D de Rocky, en doublure.)

Les candidats ont le sens de l'effort. Sidoine n'a pas dormi de la nuit, donc le matin, hop hop hop, il est déjà habillé et prêt à tout dégommer. Après les évals, Romain, qui parodie Charlotte Valandrey, le voit tout de suite. « Sidoine, bon, tu es le meilleur, tu fais n'importe quoi mais tout le monde adore. Tous les autres, vous êtes nominés, je suis désolée. Donc ça se jouera lors du prime, vous chanterez une minute chacun. Oui, ce sera un prime de 14 minutes. » Bref, il aurait peut-être plus eu sa place dans le Jamel Comedy Club, plutôt que sur des primes d'NRJ12 aux côtés des Khaled et autres Florent Pagny.
Vanina a bien failli se faire nominer. « Manque de bouteille, manque de personnalité », argumente Stéphane Filey. Parce qu'elle a une grande gueule, évidemment, il est confronté aux deux « fortes têtes » du conseil de classe : Chacha et Juju « Non mais tu plaisantes ! C'EST LA SEULE QUI A DE LA BOUTEILLE ! », hurlent-t-elles.

Louis a chanté Edith Piaf en souriant jusqu'aux oreilles : pas crédible. Laurène est fade, Tony chante faux et Nancy, même si elle a dansé avec son attelle, n'a pas tout donné, par rapport à d'habitude.

« J'vais rentrer chez moi, c'est bon », lance la Réunionnaise à l'annonce de sa nomination. Non mais oh ! Ça ne va pas du tout de dire ça, hein, on est à la Star Ac, nom de Dieu. Cette nunuche de Mathilde s'insurge : « On n'a pas le droit de dire ça, il y a des milliers de gens qui aimeraient être à notre place ! » Petit 1 : Pas sûr qu'ils soient aussi nombreux, les envieux. Petit 2 : Heureusement qu'elle s'est jurée de ne plus critiquer personne parce qu'elle n'aime pas les clans !

Bon mais tout ça n'est pas très grave, parce que demain, Daniel, meilleur élève du prime, pourra choisir le (...) Lire la suite sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.