Star Academy 9 : Bye bye Manika

Manika a été éliminée par ses camarades, elle avait conquis 40% des voix du public, mais c'est la règle : c'est Romain qui a été sauvé par le public avec 42% des voix, et Tad, jugé sur sa prestation, a remporté la grande majorité des votes des autres élèves.

Romain a littéralement massacré Ai se eu pego de Michel Telo. Mais bon il est beau, et apparemment, il n’y a que ça qui compte : il a été sauvé avec 42 % des voix du public. Manika a chanté extra faux sur Zaz (il faut le faire), mais heureusement, les autres élèves ont vu qu'elle pouvait tout être, sauf chanteuse : ils l'ont éliminée. Et Tad a été bon, il est resté. Youpi.


Retour sur un prime chaotique

Attention, fini la rigolade. Stéphane Joffre-Romeas, le directeur des programmes d’NRJ12 himself est venu chapeauter (parrainer, surveiller, appelez ça comme vous voudrez) ce deuxième prime de la Star Academy Revolution (ça fait un peu marque de rasoir, mais c'est comme ça).

Première artiste à entrer en scène, première bourde de Matthieu Delormeau : « Laurène va chanter avec Birdy, qui, a à peine 6 ans,... euh... 16 ans, pardon ». 6 ans, 16 ans, Jordy, Birdy, même combat.

Marlon Dourette, en duo avec Pauline, n’a visiblement pas voulu qu’elle flingue son tube New Age, puisqu’elle n’est arrivée que pour la face B, Le saut de l’ange, que personne ne connait. Et c’était médiocre.

(Entre temps, on se dit que Tonya Kinzinger serait peut-être mieux Sous le soleil. Elle a clairement abusé des vitamines C avant le prime. A chaque fin de prestation, elle s’extasie en hurlant « Youhou ! Super ! Génial ! J’adore cette chanson ! Bravo ! » De son côté, Matthieu Delormeau est encore branché 2012 révolution, évolution, lotion, bref, hashtag Star Ac, « c’est important ».)

Les micros, il y en a tellement, c’est vraiment trop dur à gérer pour la prod. Encore pire quand il y a des duos, des trios, des quatuors... C’est ainsi qu’on n’a pas pu tout entendre des prestations des candidats, qui ont chanté avec Amel (...) Lire la suite sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.